vendredi 19 juin 2009

POUR UN VENDREDI



Lorsque je suis arrivée l'autre soir, vers 19h30, ce n'est pas vraiment lui que je cherchais, toujours ce même endroit où je me rends régulièrement, pour voir si par hasard....
Non, il n'était pas là, mon sujet n'était pas au rendez-vous (que je ne lui avais pas donné, d'ailleurs, mais que j'osais espérais). Lorsque je suis descendue de voiture, j'ai de suite entendue des accords de guitare mêlés au doux ressac des vagues.
Je me suis approchée et en contre-bas, sur cette petite plage où je reviens, désormais, très régulièrement à la même heure, il y avait cet homme, tranquillement installé sur le ponton de ciment, face à l'Anse des Fossettes, face à la mer.
Le cadre idyllique pour trouver l'inspiration. Un peu mal à l'aise, j'avais peur de le déranger avec le déclic de l'appareil... mais je suis restée discrète. Mal placée, je ne le voyais pas comme je l'aurais voulu. Un instant, je me suis même demandée si je n'allais pas l'appeler et lui demander d'avancer un peu sur le ponton.
Et puis je me suis vite ravisée, par timidité mais surtout parce que ma photo aurait perdu en spontanéité.
Avant tout, je veux des photos qui me ressemblent et non des clichés froids.
J'aime bien mettre en scène, comme pour les défis par exemple, mais dans ce cas, je reste le scénariste, du début à la fin. Je réfléchis à la photo un moment, afin quelle puisse coïncider à l'image que je m'en fais.
Mais si je tombe sur un moment précis, je veux y retrouver le moment et non, l'avant, l'après ni le "et si"...
J'espère être claire!

Voilà, c'était l'histoire de cette photo... mais vous savez, chez moi, il ya une histoire pour chaque photo (ou presque), alors revenez me lire, me rendre visite et je serai comblée!

Bon week end!

5 commentaires:

Bluebird a dit…

C'est parfaitement clair et tu as bien fait de shooter en silence, sans rien changer. La lumière est magnifique.

L'oiseau

barbara a dit…

Toujours le premier l'oiseau, toujours des mots gentils.. et merci d'argumenter. Comme je l'ai dis dans un post précédent, j'aime lorsque vous dites pourquoi et pas seulement "J'aime" ou "C'est beau!", mais je crois que vous commencez à me connaître!

suzanne a dit…

Ce n'est pas lui que tu cherchais. Mais, justement, ce qui me plaît c'est l'ambiance que me revoie cette photo où l'"acteur" n'est pas dérangé ! :-)

Jaca a dit…

Puisque tu aimes qu'on élabore un peu sur l'impression et le "contenant" du regard que l'on pose sur tes clichés, moi je te dirais que ce que j'aime, c'est surtout ce semblant "d'esquisse" que donne souvent tes photos (ou prise de vue) laissant à l'atmosphère qui s'en dégage, le soin de se raconter...
En dépassant l'histoire (que tu expliques si bien) on acquiert une sorte de sur-conscience. Elle nous porte, en effet, vers notre perception qui rejoint alors, "ton regard"... On devient ensemble, l'amateur.
Continue toujours à nous raconter "ta photo"...c'est particulièrement charmant!

anne des ocreries a dit…

Eh bien, moi, au départ, elle m'avait laissée froide, cette image, elle ne me "parlait" pas ; puis j'ai eu l'idée de cliquer dessus pour la "déployer", et là tout a changé.
Et j'ai presque eu le début d'une histoire à inventer...je me suis demandée ce qu'il jouait, pourquoi là, quelle était sa vie...
Alors, puisque j'ai rêvé, je sais que c'est une "bonne" photo.