mardi 25 août 2009

Je me souviens...

Triste de me voir si malheureuse, mon mari s'est démené comme il sait le faire pour me faire plaisir et contre toute attente, a décidé, un lundi d'août, d'abandonner son bureau. Jamais vu ça, le bureau fermé au mois d'aout, en semaine, depuis 17 ans que je le cotoie! Mais trop, c'était trop, ll fallait faire une pause.
Un peu aussi par obligation me direz vous! Il devait rendre visite à sa mère grand, gravement accidentée, hospitalisée sur Marseille.
Pour moi, les retours sur Marseille sont toujours synonymes d'émotion.....
Arrivée sur Apt le samedi soir, nous sommes partis vers 12h30 à Marseille, Hôpital Nord. Sacré quartier. En 2 deux ans de vie là-bas, je n'en n'avais juste qu'entendu parler de ce quarier, jamais je n'y avais mis les pieds. Fidèle à ce que l'on en dit. Je n'y ai pas traîné! 1h de visite à la grand mère et ça suffisait pour nous. L'homme est resté et ma fille et moi sommes parties prendre le bus, direction le Vieux Port.
Déboulant sur la Canebière, telle que je l'avais laissée, il y a près de 20 ans.
Qui dit que "ça craint"? Pas plus que d'autres villes à mon sens, lorsque l'on sait adopter un comportement tranquille. Pas de regards tordus, pas de provocations, pas de réponse agressive à un "T'as pas une clope?" et tout va bien! Ma fille n'en menait pas large, presque collée à moi... l'appareil en bandoulière, je me sentais grand reporter au pays du Pastis!
Y revenir après presque 20 ans (à peu de chose près....), c'était comme y être touriste! Alors quoi de plus naturel que se comporter comme telles! Le petit train pour faire découvrir les vieux quartier à ma nana. Nous n'avions pas beaucoup de temps et la fénéante en tongues s'était tordue la cheville. Il fallait la ménager, pour éviter de la faire râler et par là même éviter une dispute (bien trop quotidiennes en ce moment).
Nous voici donc embarquées dans le petit tortillard, direction Le Panier. En fait, je découvrais! Lorsque l'on est étudiante, dans une grande ville comme ça, c'est Cité U (aux portes des Calanques), boîtes de nuit le WE (en fait dès le jeudi soir), quelques musées (quand c'est l'école qui vous les conseille, et insiste), une crèpe ou un verre en ville de temps en temps et exceptionnellement shopping. Alors le vieux quartier, je l'ai découvert ce WE. Pourtant, je le connaissais de nom. Autre argument de choc pour ma pré-ado "Le quarter qui a inspiré la série Plus belle La Vie"! Touché pour elle, gavé pour moi... mais à la guerre comme à la guerre, chacun ses armes. Le petit train nous a déposé pour une demie-heure dans ces petites rues étroites toute en montée (ou en descente, c'est selon...).
Forcément, elle s'est jetée dans la boutique "Plus belle la vie", posé des questions, certainement les même que les 15 000 personnes avant nous et que les 15 000 qui viendront après....
Au bar d'à côté une partie de cartes a attiré mon oeil de curieuse... Après les avoir regardé un long moment de loin, je me suis approchée et avec assurance ai demandé "Ca en vous dérange pas si je vous prends en photo entrain de jouer?" Un peu étonné, il se sont concertés du regard et on accepté..... "Attends, cousine" a juste dit l'un d'eux, et il s'est mis de profil, le biceps bien apparent, la main devant le visage pour le cacher. J'ai cherché mon point de vue, mon cadrage, 2 photos.... "Bon, ça y'est...?" Devant leur impatience, j'ai pas voulu pousser... pourtant pas très satisfaite.
Mais je vous fais attendre, vous les aurez demain.
Nous sommes remontées dans notre wagon pour un retour sur le Vieux Port. Encore quelques photos, recherche d'un hôtel.
Mon mari nous y a rejoint vers 20h30 et après une bonne douche nous sommes allés dîner, toujours sur le vieux port.
L'ambiance qui y règne, de jour comme de nuit me plaît.
Dimanche midi nous avons pris la navette pour nous rendre sur les ïles du Frioul au large de Marseille. Un peu décue... bien trop aride, constructions modernes. Je croyais ca comme un petit port de pêche. Mais tant pis, c'était quand même bon, un petit goût de vacances en famille, juste pour une journée avec glaces, photos, pieds dans l'eau, déjeuner à l'ombre.... et retour sur la mer qui s'était levée.
19h, l'heure de rentrer à la maison. J'ai fait le guide, indiquant la route à travers le quartier que je connaissais le mieux.... La corniche, le David (mis à mal à chaque bizutage), rond point du Prado, le stade Vélodrome, Bd Michelet, l'Immeuble de Le Corbusier, l'auto-pont (tien? Il a disparu!)... allez, on fait un petit tour par Luminy, le Campus, juste quelques minutes que je montre à Nana où sa maman à passé les 2 plus excellentes années (avant sa rencontre avec papa, bien sûre!). Arrivée devant les grilles fermées des beaux arts... une foule de souvenirs qui remontent, une boule au ventre. C'est loin et c'était hier....
Le départ pour les balades dans les calanques, puis traversée de la cité U.


Bâtiment des garçons

D'abord les bâtiments des garçons, sur 3, deux sont encore debouts, et ont été refaits entièrement... joli! Le troisième semble un casier vide percé de par en par... Bâtiment B, le noeud se serre un peu plus.... tout remonte... on part vers les bâtiments des filles... eux aussi ont été restauré, mais pas tous. je vois mon bâtiment, premier étage, chambre 158 il me semble... le reste des souvenirs en flot continu......j'ai 19 ans et je suis insouciante, une panda, la peur de rien, l'envie de profiter, de m'amuser.. et c'est ce que je ferai! Forcément, virée après deux ans des Beaux Arts.. rien foutu! Mais alors, 2 années inoubliables.


Bâtiment des filles

En quittant le campus, j'étais heureuse d'avoir montré toute cette partie de ma vie à ma fille.... je ne lui ai pas tout raconté.. elle ne pouvait pas tout entendre... et mon mari non plus.... mais c'était bon quand même de faire remonter tout ça quelques instants....
Voilà pourquoi Marseille restera à jamais une ville importante pour moi....
Ceci aussi pour répondre à une question posée par Claudio.
Question du Dimanche

Mes photos sont pourries, elles sont justes pour illustrer....

3 commentaires:

LP a dit…

Les Notes "tranches de vie" sur les Blogs, ce sont les meilleures je pense. Faut du courage, donner de soi, de son intimité même si l'on ne dit pas tout. Belle Note.

Claudio a dit…

Beau commentaire exporté chez toi. ça vient du ventre tout ça. Merci pour le partage Barbara. Mon dernier souvenir de Marseille tu le connais : il a plu à torrent sous le vent et pendant 4h 30' ;-)
Porte-toi bien (toi et les tiens)

Jaca a dit…

Merci Barbara, de nous prendre par la main, de partager avec nous ces moments de ta vie d'aujourd'hui,... de savoir canaliser tes émotions en leur laissant ces reflets de soleil et toutes leur fraicheur...
Nos vies parfois, suivent une trajectoire inattendue et il faut alors graviter vers les pôles positifs...tu le fait très bien, malgré tes petits déboires physique ou autre! Mais comme tu le constates, on est là...virtuellement, mais "vraiment" là ! On t'aime fort !
A +