mercredi 30 septembre 2009

LE SANCTUAIRE DE L'AGHET


C'est ici même que j'ai pris mon Abnégation et toute une série de photos.
Je vous en livre une ce matin.
Elle est très sombre mais c'est exactement ce que je voulais y voir, ce que je voulais rendre.....

Bonne journée

lundi 28 septembre 2009

ABNEGATION


Allo papa?
Pour toi, c'est quoi l'Abnégation. J'ai beau regarder la définition, je n'arrive pas à trouver une définition qui me convienne car c'est le thème de cette semaine.

Ah, alors Abnégation.. voyons ... tu sais, quand tu m'appelles un samedi à 14h et que depuis le début de la matinée, je me réjouis d'aller faire un tour à Nice chez l'aquariophile pour acheter ce fameux poisson qui me fait tant envie depuis longtemps et que toi tu me dis "Papa, tu fais quoi cet après-midi car nana a une intéro de math lundi et je suis incapable de lui expliquer" et que là je te dis "Bon, et bien, je passe à 15h ma chérie, y'a pas de problème".... et bien, tu vois, ça c'est de l'Abnégation!

Y'a pas plus clair, mais voyez-vous, prendre mon père en photo pour le mettre sur mon blog, même si j'y ai pensé et je lui en ai parlé (ça l'a fait sourire), je me suis dis qu'il y avait sûrement moins intime, moins personnel!
Je suis donc allée me promener au Sanctuaire de Notre Dame de l'Aghet. Un endroit où j'aime aller et ça faisait longtemps que je n'y avais plus mis les pieds.
J'y suis arrivée vers 17h30, aux belles heures.... une jolie série de photos que je vous présenterai cette semaine et celle-ci que je suis arrivée à voler. J'ai regretté mon manque de rapidité. Elles étaient toute une bande (Une bande de nones... imaginez!), une None's Band en réalité car elles me sont toutes passées devant avec leur instrument de musique. Elles s'en allaient répéter.
Après mon petit tour, je me suis laissée guider par le son de leurs instruments et de leurs chants mélodieux. Je me suis assise sur un muret, adossée au mur qui me séparait de la pièce où elles répétaient. La tête contre le mur, j'ai fermé les yeux, reçu les derniers rayons du soleil encore très doux sur mon visage. Un moment d'intense bonheur, mon appareil sur les genoux. Je me suis sentie comme en communion avec tout ce qui m'entourait. Un côté très mystique, moi qui suis athée....
Et puis, doucement, je me suis levée, et sur la pointe des pieds, comme si elles risquaient de m'entendre, je suis repartie.

C'est donc ici que j'ai pu prendre ma photo pour le thème de la semaine. Pour moi, c'était une évidence, le sacrifice au service de la foi.... Même si je n'y adhère pas...... Voilà le summum de l'Abnégation.

Et les autres participants, qu'en ont ils pensé d'un sujet aussi particulier?
La liste dans la colonne de droite!

vendredi 25 septembre 2009

CE MATIN


Cette semaine a été belle et douce chez nous, les matins sont comme à l'automne. Magnifiques. Le soleil qui se lève à l'est et progressivement passe devant chez nous pour finir derrière en fin d'après midi. Normal quoi.
Ce matin, c'était magnifique, encore une fois. Je n'ai pas résisté. Pour vous souhaiter un très bon week end. J'espère que vous penserez à moi car dimanche, j'ai une course. Je ne suis pas assez entraînée. 14 km dont deux fois une forte montée, celle du cimetière, la bien nommée.
Pour la petite histoire c'est sur cette même course qu'il y a un an, j'ai rencontré Claudio. Cette année, il ne sera pas là, trop occupé à faire la connaissance d'une autre personne, une toute petite personne... Je le salue. Qu'il profite.
Et vous profitez bien de votre week end, beau ou gris.
On se retrouve lundi pour le défi. ABNÉGATION, n'oubliez pas!

Amitié!

jeudi 24 septembre 2009

BARI


Dans Les Pouilles, Italie du Sud. Une petite dame comme on peut croiser en flânant dans ces jolis villages si pittoresques. Pas qu'ils soient beaux particulièrement, mais on y sent le sud, le vrai, la douceur de vivre et de se laisser vivre, de la vie dans les rues, dans les voix fortes qui raisonnent dans ces ruelles étroites où l'on risque sa vie à chaque pas à cause des scooters fous lancés à toute allure, conduits par des jeunots torse-nu, mort de rire!
Lorsque j'ai regardé sur le net, avant de partir, un résumé de cette ville, beaucoup disaient qu'il n'y avait rien à voir.
Je pense qu'ils n'ont pas su voir...

mercredi 23 septembre 2009

17h30... ma réflexion de l'instant

Cette spontanéité qui me caractérise, défauts diront certains - tourner 7 fois sa langue...- ou qualité, me pousse ce soir ici, à déposer quelques lignes sans photo! Comment illustrer ce que je vais vous dire....
J'ai lu tout à l'heure chez Françoise, chez LP, chez Claudio, je lis chez Gazelle, Godnat, Sarah, MCBarbara, Marie et bien d'autres, tout plein d'états d'âme, de ressentis, de souffrance et de joie et je me dis que même si nos rapports sont virtuels pour la plus part, nous avons un coeur et ce coeur nous rapproche.
L'impression qu'une vraie petite communauté s'est crée au fil des jours, de mois.
Peut être pour ça que j'ai mal pris le départ de Claudio du défi, que mon coeur s'est tant serré à la lecture du témoignage de Gazelle, que j'ai besoin de passer déposer des mots gentils chez Françoise, ou que j'ai envie de savoir quelles bêtises les gamins de Marie ou de Didier ont encore fait. Si la fille de MCBarbara a fini de faire tourner en bourrique sa pauvre maman, si Godnat n'a pas peur, n'appréhende pas trop le mois de novembre (moi, je l'attends avec impatience pour deux raisons... mais je vous en parlerai le moment venu), que j'aime passer voir Hélénablue et la voir affronter ses démons et parler de ses merveilles. Je crois que réellement ce qui a déclenché cette pensée c'est LP qui dit "Ce soir, je vous emmène avec moi au Cros de Cagnes". Oui LP, emmène nous, fais nous voir les belles couleurs que j'aime temps, aux heures merveilleuses de début de soirée encore chaude, oui Caudio, raconte nous Maya et tes nouvelles fonctions, Godnat fais nous entendre le brame assis au bord d'un cours d'eau, Sarah, parle moi de cette Bretagne que je ne connais pas, des marées et des goélands qui ont un point rouge au bord du bec et vous tous et toutes faites moi partager ce que vous avez de plus extraordinaire, tout au fond de vous.
Ne pensez pas que je n'ai personne dans la vraie vie (je vous entends déjà penser "pauvre Barbara, elle vit dans le virtuel car elle n'a pas d'amis). je suis très bien entourée. Mais j'ai besoin de vous, peut être parce que vous me donnez une assurance qui me manque.
A vous lire, j'ai souvent le coeur qui s'emballe, les yeux qui se mouillent, mais c'est si bon, j'ai un coeur et qui en plus fonctionne.

Je vous laisse, et je parts courir! Dimanche, je ne serai jamais à la hauteur! tant pis! L'essentiel est de participer et de finir sur mes pattes!

Triptyque




A Arles, j'ai aimé cette image. Je me suis un peu placée en voyeur.
A vous d'imaginer ce qui s'est dit, les états d'âmes de la dame et les mots de réconfort.

Bonne journée

mardi 22 septembre 2009

Arles


J'étais partie pour vous mettre des photos de ma croisière, mais je crois que ces photos sont trop personnelles en fait, ou peut être les ai-je trop vues ou même qu'elles ne sont pas si terribles. Je vous en lâcherai une de temps en temps, certainement, mais là, ce matin, en allant commenter chez LP, j'ai pensé à une photo que j'ai prise à Arles durant les Rencontres. Peut être ne fait-elle écho que chez moi, mais j'aime sa douceur et cette quiétude que j'y retrouve en la regardant, la même que j'ai ressenti en flânant ce jour que j'ai adoré.

QUEL SUJET CETTE SEMAINE?

lundi 21 septembre 2009

DEFIFOTO


Non, je ne participe pas, non, je ne triche pas, c'est vous qui participez, vous êtes "Mon excellence, le meilleur de moi même"....
Vous imaginez bien que ce montage évoluera au fil de la journée.....

Merci à vous!

vendredi 18 septembre 2009

VENISE, suite et fin.


Pour finir la série, cette photo qui est en fait la couverture de l'album.
Elle me plaît, sans raison...
Son point de vue, son flou d'arrière plan qui suggère Venise et ce candélabre si travaillé.
Je vous souhaite donc un très bon week end.

A lundi les amis

jeudi 17 septembre 2009

VENISE, ville romantique suite


Je vais finir la semaine avec Venise et après, je changerai.. assez, c'est assez et de toutes façons, si vous voulez revir Venise, dans l'album, sur la droite, vous les avez toutes!

mercredi 16 septembre 2009

Defifoto.... Suite mais pas fin!

J'ai lu et relu vos commentaires ici ou la-bas et j'ai été très touchée par vos marques d'affection, de déception, bref, d'interêt sur le sujet. En tant que passionnée, je me suis trop vite enflammée, trop vite reagi. Pourquoi? Parceque le fait de voir quelqu'un abandonner le défi, surtout un des piliers de fondation, je l'ai pris comme un échec personnel.... Mais ce soir je crois que j'ai compris Grace a Tiphaine, Berrybelle et d'autres que je n'y suis pour rien, que je ne peux pas satisfaire tout le monde, qu'a un moment donné, une decision qui sera prise ira forcément a l'encontre des gouts de certains, comme par exemple l'idée émise d'un blog unique. Certains avaient fait la remarque que ça perdrait en convivialité et que si ça prenait cette tournure, peut être ne participerait il plus. Encore une chose qui m'a bloqué... Peut tre dois-je prendre les choses moins a cœur....
Et puis, je ne peux rien tout ça. Je dois apprendre la tolérance, c'est bête mais c'est un peu ça....
Tout ça pour vous dire que je continue le défi, pour ceux qui le veulent. Pardon si j'ai froissé certains... Je vous présente mes excuses et toute mon amitié

VENISE, ville romantique



De nuit, c'est encore mieux!

DEFIFOTO

Bonjour à tous, passants comme habitués, il est dans dans toutes choses, des moment de remise en question, dans une vie, dans un choix, dans une action.
Ce matin, en faisant mon petit tour quotidien, celui très tôt que je fais de chez moi, chez quelques uns d'entre vous, j'ai lu un billet qui m'a attristé, mais pas vexé du tout. On ne se vexe pas lorsque ce sont les amis qui parlent, aussi virtuels soient-ils (quoi que, celui-ci, je le connais en vrai).
Je sais que ce billet ne me visait pas, ne visait personne en particulier mais faisait un triste état du défi devenu.
Le nez dedans, un peu débordée, je n'avais pas vu les choses ainsi et pourtant, il faut se rendre à l'évidence. Il a raison.
D'une poignée d'irréductibles, le cercle s'est agrandit à ma plus grande joie. Le défi a pris de l'ampleur, bien au dessus de mes attentes. On en parle, le bouche à oreille fonctionne. Un peu de vanité sans doute là dessous!
De plus en plus de gens viennent s'y inscrire, mais ce n'est pas au détriment de la qualité. Bien au contraire, la preuve ce lundi passé. J'ai trouvé de très belles choses chez certains. Il y eu un réel creusage de ciboulot. Je dis bien au niveau des photos, par contre et c'est là que le bas blesse, les commentaires ont eux, perdu en qualité.
De grâce, soyez plus inspiré lors de vos commentaires et tant pis, si vous n'avez rien à dire, ne dites rien, ici, tout le monde préfère. Ne laissez pas un commentaire par pur action marketing comme dirait certains, c'est à dire pour que l'on vous rende la pareille. On perdrait en crédulité, en sincérité et l'esprit du défi en serait égratigné.
Certaines photos vous parlent et vous avez quelque chose à dire, elle ne vous parle pas, ne cherchez pas à en dire quelque chose. Elle ne vous plaît pas? Très bien, dites le, et dites surtout pourquoi. Une critique constructive oui, (positive ou négative), une niaiserie, NON!
J'imagine qu'avec ce billet, je ne vais pas me faire que des amis, mais je sais que ceux qui me considèrent sauront le prendre comme il le faut, les autres...(qui se sent morveux, se mouche, comme aurait dit ma grand mère!)

je reviens surs la règle : un non participant et on ne tergiverse plus. Si personne au mardi soir n'a proposé, le mercredi matin, à 8h30, j'irai sur l'internaute.com, "mot au hasard", et je sortirai le mot. OU un autre site, si quelqu'un à mieux que celui-ci à me proposer.

je déclare donc le thème ABONDANCE avorté, mort né, comme vous voulez! Désolée Doume et ceux qui avaient commencé à plancher!
Je ne participerai pas pour pouvoir proposer un thème sous forme d'une phrase.

Le thème sera donc cette semaine "Le meilleur de vous même, l'excellence"....
et ceci pour faire écho à un commentaire, il se reconnaîtra.

Merci à vous tous

Barbara

mardi 15 septembre 2009

QUEL SUJET CETTE SEMAINE?

Le défi de Personne a été un défi magnifique. J'y ai vu vraiment du joli. Quelq'un m'a dit que depuis qu'elle participait au defi, son regard sur les choses avait changé. N'est ce pas fantastique?

Continuons donc sur notre lancée. Quel sera le sujet de cette semaine?

lundi 14 septembre 2009

PERSONNE


Personne sur cette photo, et pourtant il est là, tel un fantôme....
Tout le monde à planché sur PERSONNE, allez donc voir ce que ça a donné.
Liste des participants à droite!
Armez vous de patience, nous sommes plus de 25, presque 30!
Le Défifoto à grandi.

Même si il ne nous aura jamais connu, que nous sommes de parfaits inconnus, je dédie ce défi à Willy Ronis....
Ce n'était pas Personne, c'était vraiment quelqu'un.


PS : Merci à ma nana qui m'a rappelé, alors que je me creusais la tête, l'existence de cette photo prise au mois d'aoüt.

Je voulais vous dire.....

... Que ce matin j'ai deja commencé mon p'tit tour ( ma photo programmée pour 8h) et que sincèrement, ce thème ci est un des plus beaux beaux! Du moins , les quelques photos déjà visionnées m'ont touchées. Certaines, esthetiquement sont vraiment superbes. Je n'ai pas forcément commenté mais je le ferai plus tard.
Je voulais juste vous féliciter et vous remercier. Vous encourager a continuer car ce défi est vraiment une réussite pour tout le monde!

Bien amicalement

Barbara

vendredi 11 septembre 2009

BON WEEK END


Pour finir la semaine, toujours à Venise, je vous propose cette photo. Version couleurs.. le noir et blanc lui va aussi bien.
J'aime bien la vue par dessus son épaule, ce qui fait que l'on s'implique directement dans la photo, dans son travail...
Mieux aurait été que l'on aperçoive son dessin, mais je n'ai pas osé.
En fait, je ne l'avais pas vu mais j'ai vu ma fille s'arrêter et photographier quelque chose avec son compact.
J'ai souri... elle commence à avoir l'oeil, du moins, à avoir le même oeil que moi et ça me plaît.
Pareil, je l'ai vu s'arrêter devant une mendiante, se poster de loin et viser.
Sa photo est la même que la mienne, à peu près le même cadrage. Nous avons sorti l'appareil en même temps, il n'y a pas de plagiat, juste une enfant de 12 ans qui ouvre son esprit.
Mais cette photo, je ne vous la présenterai pas même si elle me plaît car je ne suis pas certaine que la répétition de ce genre de photo vous plaise ici.
L'Origami n'ayant pas été commenté, je m'abstiendrai de vous présenter à l'avenir mes photos des gens de la rue.

Sur ce, je vous souhaite un bon week end.
Espérant retrouver tout le monde, même si le thème est PERSONNE!

jeudi 10 septembre 2009


A Arles, j'ai peu lu, mais je suis tombée sur ce texte que j'ai trouvé si vrai que pour m'en souvenir, je l'ai photographié pour vous le livrer.
Ca correspond bien à mon point de vue sur la photo, les émotions qui en ressortent, le ressenti des personne à qui l'on montre ces photos...
J'ai aimé....

Cliquez dessus pour l'agrandir et mieux lire.

ORIGAMI DE NUIT À VENISE


C'était le soir de notre arrivée. Après avoir déposé nos bagages à Mestre, nous sommes allés à Venise pour dîner, nous balader et voir la ville de nuit.
Il faisait chaud, lourd mais nous étions heureuses d'être toutes les 3, les 3 générations, au coeur de la Sérénissime. Le début de notre voyage.
La nuit, on croise pas mal de gens et certains nous touchent; C'est son cas.
Lui m'a touché par son côté très détaché. Il était là, mais semblait dans son monde, un monde d'origami végétale.
Son côté très replié sur lui même par la position de ses jambes, et ces sauterelles cherchant à s'évader de leur tige.
Ces contrastes de couleurs.
Mais les photos sont subjectives....

mercredi 9 septembre 2009

LE SUJET EST DONC

.....pour ceux qui n'avaient pas bien suivi.....

PERSONNE

Oui, PERSONNE! Nobody, nessuno ou Person, persona à vous de voir votre interprétation.
Ca pose un problème à quelqu'un?
de plus en plus loufoques nos thèmes.... j'adore!

GONDOLIER


Quand je vous disais que vous alliez souper du Venise.
Voici un autre cliché, la gondole, hors de prix (entre 80 et 100 euros par gondole, le tour de Venise).
Je me suis donc contentée de les photographier.
Cette photo, bien que floue m'a semblée intéressante par son mouvement, le côté écrasé sous le pont, obligé de se pencher pour passer et l'infini de l'eau devant.
Ce doit être ma période noir et blanc mais j'ai trouvé qu'ainsi, son flou devenait presque acceptable.
Et puis, confidence : à Arles, j'ai vu bien des photos floues pourtant exposées en grand, et fantastiques.... pourquoi pas en petit sur un blog!

Bonne journée

Petite nouveauté, l'aurez-vosu remarqué, je marque mes photos. J'imagine bien que ça ne va pas beaucoup dissuader les gens qui voudraient les utiliser, surtout que pour garder tout le piqué de l'image, j'aime vous les proposer en haute définition, mais bon....

mardi 8 septembre 2009

VENISE


Sur mes nombreuses photos de Venise, celle-ci, je ne sais pas pourquoi, chaque fois que je les regarde, me saute aux yeux. Alors, là voici, je vous la présente.
Saurez vous me dire pourquoi, plus que d'autres, elle me parle?

Quel sujet cette semaine?

Patati patata .... Vous connaissez la musique!
Alors qui va dire quoi?

lundi 7 septembre 2009

COURIR


Ouf! J'ai fini par trouver!
Un peu tiré par les cheveux, mais voilà!
Courir, pour moi qui cours, c'est tout ça, tout cet environnement!
Ces photo ont été prises cet hiver.
J'avais prévu de vous faire un sujet sur mon parcours idéal lorsque je cours (à savoir que la route qui monte, au tout début, c'est au dessus de chez moi et la progression dans le montage respecte à peu près le déroulement du trajet. Ceux qui connaissent, reconnaîtront. Je me souviens, on était assez avancé dans le printemps et il y avait cette magnifique chaîne de montagnes enneigées.
Aux détracteurs de la Côte d'Azur... oui, c'est "m'as tu vu", bruyant, construit.. mais voilà, c'est aussi tout ça... Grandiose et pour moi, courir dans cet environnement, c'est un cadeau... je me ressource ainsi à la vue de la Rade, de la Baie des Anges, des Alpes du Sud, au Mont Boron et même pour cela, je dois longer un peu la route.

Et puis courir c'est aussi participer à des courses où l'on rencontre des gens formidables.... Il(s) se reconnaîtra (ont)

D'ailleurs, en parlant de lui, il y a quelques temps, j'ai écris un texte sur, justement, la course et comment j'y suis arrivée. Claudio a aimé l'esprit positif et a eu la gentillesse de le publier sur son blog. Ce fut une belle surprise. Certains connaissent le texte, d'autres, le découvriront.
Le lien par ici : Je cours...

Ben voilà, pas forfait cette fois-ci encore.
La liste des participants à droite, même si elle ne me semble pas très à jour!
J'ai déjà fait mon tour et certains liens doivent être effacés et sûrement d'autres ajoutés!

vendredi 4 septembre 2009

VENISE


Une autre vision de Venise.
Cette fois ci, la photo n'a subi aucune retouche.
La voici telle qu'elle est sortie de l'appareil.
Je vous avais prévenu, j'en ai un paquet (êtes vos allés voir mon album?)
J'ai la même photo avec l'envol de la bestiole, mais la mise au point s'est faite sur son "perchoir" et le reste y compris le volatil est flou.
Je vous souhaite un très bon week end. Pour moi, une fis n'est pas coutume, ce sera la montagne (plus de bateau). Valberg pour ce qui connaissent.
Je reviendrai sans doute avec quelques photo et certainement avec celle pour le défi de lundi.

jeudi 3 septembre 2009

VENISE


Il y eut de clichés sur Venise, des clichés, à proprement parler (des photos), mais aussi, des photos vues et revues.
Vous savez que j'aime vous livrer mes photos telles qu'elles, sans retouche et parfois j'ai tort.
Ce matin, vous vous direz sans doute "tiens, en voilà un autre"... c'est vrai, un cliché mais je l'ai tenté en noir et blanc.
Elle est aussi très sympa en couleur, mais c'est autre chose.
Je vous ai prépareé un album "Venise" car j'en ai pris BEAUCOUP et si je dois les publier, j'en ai facilement une par jour jusqu'à la fin de l'année! Ce qui ne va pas m'empêcher, quand même ,de vous en présenter quelques unes dans les prochains jours.
Venise m'a vraiment inspirée. Quelle ville magnifique que je connaissais déjà. Mais pas en été! En août il y a vraiment beaucoup trop de monde.
Vous pouvez accéder à cet album, soit par ce lien, Venise
soit en cliquant dans la colonne de droite sur l'Album Venise.
N'hésitez surtout pas à m'y laisser des commentaires des remarques, des conseils.

mercredi 2 septembre 2009

DANS LE TRAIN





Ce train qui nous mène à Venise.
Nous avons déjà changé à Milan.
Coup de chaud pour monter les valises dans le train.
J'ai un sac à dos de routard plein sur le dos et je traîne la grosse valise de ma mère; Elle roule heureusement. ma mère a son sac, le mien et ma sacoche à appareil.
Tous des mufles! Les hommes me regardent peiner pour monter les bagages. Pire encore, dans le wagon, style wagon de TGV, tout beau, tout propre, mais sans la clim (on meurt!), le contrôleur attend patiemment que je mette les valises dans les casiers destinés à les recevoir! Des envies de meurtre! Il ne lèvera pas le petit doigt. Je suis rouge écarlate, je me débats je vocifère..; tout le monde me regarde, ma fille a honte, mais ma mère lui explique que j'ai raison..
N'empêche, qu'elle m'en voudra un moment et m'en voudra encore à la descente quand le problème se posera dans l'autre sens.
Sinon, une fois installées, nous sommes bien même si on crêve de chaud. Il suffit de ne pas trop bouger.
En face 4 jeunes filles, des danseuses semble-t-il (leur t-shirt); Elles ont une espèce de grâce dans leurs mouvements. L'une dort, l'autre textote, l'autre lit et la dernière rêvasse.
et moi, en face, aussi discrètement possible, j'ai pris cette série.

COURIR

Voici le nouveau sujet du défi pour la rentrée.
A vos marques....
Prêts.....

Partez!
A lundi sur la ligne d'arrivée!

mardi 1 septembre 2009

BOUBOUS


13H, nous sommes au niveau de Gênes que nous traversons doucement.
Le ciel est hésitant entre gris plombé et bleu clair. J'ai enfin attaqué mon livre de Willy Ronis, "Ce jour là". Je n'en suis qu'à ma troisième photo, mais je suis déjà conquise.
J'ai l'impression de me lire, de lire ce que je ressens parfois au moment de prendre "La" photo. Je ne dis pas "une", mais La photo, celle qui est venue vous chercher brutalement. C'est un peu ce qui s'est passé à ce moment là.

"J'ai vu maman en face de moi se pencher, elle m'a souri : "on dirait toute une colonie".
Effectivement, une belle ribambelle de Mamadous colorées. Avec leurs robes, des boubous africains, et par leur seule présence, elles animent le couloir.
Je ne sait pas si c'est le livre mais en me penchant, je me suis dis que je ne pouvais pas la laisser passer.
Je me lève et allume mon appareil. Mais j'ai peur que la photo soit mal interprétée.
Je les trouve belles, tellement lumineuses.
Tant pis, je vais oser. Il faut faire vite, une seule prise. Je vise, je déclenche. je l'ai.
Lorsque je baisse l'appareil, je me retrouve les yeux dans les yeux avec une des femmes. Pas l'air commode....
Dans un mauvais italien, j'ose un petit "Trovo che questa linea é bella".
Ou elle ne m'a pas comprise ou elle a désapprouvé.
Mais je l'ai, je l'ai ma photo."

QUEL SUJET CETTE SEMAINE ?

Ca y'est les vacances sont vraiment terminées, le mois d'août aussi mais hors de questions de se plomber le moral! Septembre est souvent un pile ou face, enfin, chez nous. Ou c'est une vraie continuité de l'été (avec juste des soirées un peu plus fraîches et les jours qui se raccourcissent), ou d'un coup la fraîcheur (relative) qui s'installe.
Reste à attendre et à voir.
Bon, voyons voir...
3 gais lurons ont animé le défi en mon absence et tout le monde (ou presque)les a suivi. Personnes n'est irremplaçable en ce bas monde!
Merci à eux et à ceux qui ont joué le jeu.
Mais voilà, me revoilou et je vais essayer de reprendre et de garder mon enthousiasme.
Il est vrai que le nombre grandissant de participants est difficile à gérer. Ca devient de plus en plus long de visiter tout le monde, mais bon tant que ça avance....

Je suis curieuse de connaître ce premier sujet de la semaine.
Qui se jette à l'eau.
Pour la règle du jeu, vous la connaissez tous et toutes et pour les retardataires, elle est inscrite sur la colonne de droite.
N'hésitez pas à me contacter si vous avez des suggestions. Je reste ouverte.

defifoto@yahoo.fr

Alors, le sujet est?