lundi 23 novembre 2009

En vrac

Parce que depuis notre retour, j'ai un peu de mal à mettre de l'ordre dans mon esprit.
J'ai passé ma journée à ranger, mais n'y suis pas arrivée!
Passée ma journée à charger mes photos et à les trier... mais ne suis pas arrivée non plus.
Mon mari m'a dit "Fais une sélection d'une centaine de photos, un condensé pour les montrer"
Ok...
Au final, 549, pas pu faire mieux!
Et lorsque je les regarde, je me revois les prendre, je ressens cette excitation que j'ai eu au moment ou mon doigt a appuyé sur le déclencheur. Surtout pour certaines. Lorsque j'ai vu le résultat dans le viseur et que j'ai senti mon coeur se serrer de bonheur. Elle est belle. Parfois un peu déçue au chargement, pas assez contrastée, pas nette... mais c'est là que j'applique la fameuse maxime "il n'y a que mes imbéciles qui ne changent pas d'avis".... je vais les retravailler un peu et voir à ressortir le meilleur d'elles.
Vous savez, je suis peut être lourde avec ce voyage et j'ai pas fini d'en parler, je ne fais que commencer, mais je crois que ce fut plus qu'un simple voyage, ce fut une belle leçon de vie.
Avant de partir je disais "Ok, je parts, mais lorsque je vais revenir, me retrouver avec mes 12h de boulot par semaine, je vais avoir le moral dans les chaussettes et serai sûrement à ramasser à la petite cuillère".
Je suis revenue (contre toute attente! Allez savoir pourquoi, j'étais persuadée que je ne reviendrai pas de ce voyage...).
Mais mon moral est au beau fixe, peut être par ce que tout est encore très frais mais aussi, sans aucun doute à cause de tout ce que j'ai vu, pu ressentir.... la vie n'a plus tout à fait le même goût...et c'est tant mieux car ce qu'il il y a en moins, c'est ce petit goût amer que la vie et ses aléas vous laissent après une mauvaise nouvelle, une petite contrariété.

Est ce une faculté que j'ai de savoir déconnecter, en attendant, je n'ai pas encore repris mes repères ici. Tout me semble compliqué et en même temps simple... je suis encore entre ces deux monde : celui où l'on a rien et on s'en contente et celui où on en a trop mais en même temps, jamais assez...

Vous avez du remarquer que j'ai changé ma photo de têtière. Evidement, elle a été faite là bas. C'est une photo des salins que nous avons visité en fin de journée. Cette journée fut magnifique car l'endroit où nous logions était un somptueux havre de paix. Nous avons improvisé un Jeep safari vers un petit village, visité une école, observé les salins et bu une bière avec les exploitants et leurs enfants, une belle séance photo, quelques portraits tendres et fini par un tchai, leur Massala Tea dans la famille de notre chauffeur... le tout, sur 2 heures de temps. Merveilleux moments de fin de journée, les lumières jouant en notre faveur, tout pour être heureux, simplement

Mais je reviendrai plus tard vous parler... sur ce blog, une semaine décousue certainement.... comme je les aime.

9 commentaires:

Marie a dit…

En lisant ton texte, j'ai senti que tu étais comme essouflée mais heureuse... :-)

larkeo a dit…

j'ai tout bien compris ton retour...J'ai senti la même chose...En revenant de moins loin et avec moins de photos aussi!!

Didier a dit…

Elle est bien et belle, cette nouvelle bannière.
Reste dans l'esprit, le ton, et en même temps, dégage quelque chose de plus, comme habitée différemment.
Ca met en appétit ! ;-)
Je te souhaite en tout cas de préserver longtemps cet esprit "flottant" qui nous saisi quand on revient dans le quotidien au sortir d'une immersion à l'autre bout du monde. Cet état qu'on croit second et que je me demande s'il n'est pas état premier retrouvé... ;-)

LP a dit…

Ecris Barbara, le plus que tu peux. Tu publieras petit à petit et nous avons le temps nous d'attendre pour les photos car celle que tu as mis en bannière nous invite déjà tellement au voyage, elle très belle. Des salins en plus j'aime cette ambiance si particulière que je retrouve quand je retourne au pays, "Le Sel de ma Terre".

clicklak a dit…

bnnière
voilà un beau sujet pour l'avenir
de quoi mettre un peu de sel dans nos images,

Bonne reprise sur terre

Fanfan

Sar@h a dit…

Voyage, c'est son but, quel qu'il soit de nous faire évoluer, de nous faire avancer sur le chemin de nos vies, d'être une parenthèse dans nos vies.
Il me manque de ne pouvoir voyager tel que je l'entends sans contrainte de temps.
Le temps pour publier les photos, c'est très bien … Pourquoi doit-on tout consommer dans l'instant, tout brûler ?
Certains pour le défi prennent leur photo dans la semaine, j'aime me replonger dans d'anciennes photos oubliées, bien souvent non publiées, leur redonner vie.

Tes photos seront ainsi …

Anne-Ma a dit…

Elle est vraiment belle, la photo de la bannière.

barbara a dit…

Merci pour vos mots, votre patience, je reviens doucement mais serai plus présente a partir de la semaine prochaine
amitié a vous tous!

helenablue a dit…

Prends ton temps ma belle tout comme le rythme qui émane de ses salins, éternité de l'instant avec palier de décompression et en filigrane cett notion d'attente que les choses se fassent.

:-)
Heureuse que tu sois revenue!
Bises.
Blue