lundi 14 décembre 2009

MAINS


Main, quel beau sujet! tous se donner la main, donner un coup de main, tendre la main... surtout en cette période de froid et de fêtes.
Je vous invite a aller voir chez les autres participants, liste colonne de droite.

Posted by ShoZu

19 commentaires:

Didier a dit…

Entendu cette blague : solidarité. Si tous les gars du monde se donnent la main. Qui bosse ? ;-)

Pénéloop a dit…

Vu de dos
le sourire à la face.
Deux mains
sera un autre jour...

framboisine a dit…

entre un coup de pied et un coup de main
tout est dit

la main, le plus beau des dons,
le prolongement du coeu

zerlina a dit…

j'aime cette photo, et le langage des mains...

Ma première participation au défifoto :
http://zerlina.over-blog.com/article-defifoto-main-41111080.html

zerlina

finette a dit…

Très beau ton défi.
Bonne journée

noelle a dit…

Je pose ma main dans la sienne

Belle photo

Bises Barbara

barbara a dit…

Pardon a vous tous, peu de temps aujourd'hui pour vous visiter.
Ce soir ou demain sans doute je passerai

suzanne a dit…

On a envie de voir de face ; d'en [sa]voir plus :-)

Claire-4-7 a dit…

Grâce à ton billet je suis partie en recherche : cette position des doigts de la main gauche, mudra de méditation ou de protection ? ou thérapeutique ? les mains qui parlent ... je suis dans la digipuncutre, j'y retourne !

Claudio a dit…

Je vois que tu rencontres du beau monde. T'en as de la chance !

joye a dit…

Personne chez moi ne se promène les mains derrière le dos. Les mains derrière le dos dans ma culture veut dire qu'on ne s'offre pas, qu'on cache quelque chose. Aux Huesses, pour montrer cela, ou pour indiquer sa frustration ou son manque de pouvoir, on bourre ses mains dans ses poches. C'est frappant cette différence culturelle que j'ai souvent remarquée en France et j'imagine que la photo a été prise en Inde. J'aime surtout la lumière.

nikkos a dit…

Oui Joye, en France quand tu vois quelqu'un se tenir les mains dans le dos ça veut dire en général qu'elle est tranquille, qu'elle profite de l'instant...ou alors qu'elle est menottée sous la surveillance de la police :-)

@ Barbara, très chouette photo !

nikkos a dit…

Quand j'écris "elle" c'est pour parler d'une personne. Je n'ai pas relu avant d'envoyer, oups.

barbara a dit…

va falloir vous faire une raison, car j'ai les miennes, pour une fois, je ne commenterai personne, et en plus, j'ai le droit, j'ai une dispense du Pape, et c'est Dieu en personne qui m'a inspiré cette réflexion ...

j'aimerais que la paix revienne dans ce P..... de défi, sinon, je ferme boutique!

Compris ou faut que je me mette en colère!?

Non mais!

autre chose, merci a Claire pour ses recherches, on attend le résultat.
pour l'explication des mains dans le dos, suis assez d'accord avec Nikkos. Français, indien ou américain, je ne vois pas ce que ça change!

Louis-Paul a dit…

Sait-tu qu’il existe un sanctuaire des mains ?
Un ami de mes débuts du Blog malheureusement disparu avait été invité à lire un texte dans ce sanctuaire. C’était à Gargas

« Qu'en ce bas monde la piété – qui est une belle posture de l'homme – trouve à s'exprimer loin des chapelles, des intégrismes et des sectes qui souvent les peuplent, qu'elle déroge soudain à toute routine, cela m'est un motif de joie profonde. »

Il lut notamment un texte de Marguerite Duras Les mains négatives. Il l’a raconté sur son Blog :
« Dès l'amorce du poème de Marguerite Duras, j'ai perçu que je n'étais plus qu'un corps conducteur, ainsi qu'il en va en électricité : un fragile fusible, c'est l'image qui m'est venue, je l'ai dit ici, déjà. Ma voix transmettait l'influx des parois aux séquences du poème – et retour, courant alternatif : des mots aux signes qui leur ont donné souffle, qui les ont inspirés. (…)À la fin, me dirigeant vers la grande paroi des mains, pour le finale, j'ai senti que les jambes me manquaient, j'étais vidé : une énergie qui n'était pas la mienne m'avait traversé de part en part durant les quatre minutes et vingt secondes (temps chronométré ici, en préparant ce programme) qu'aurait dû prendre la lecture des Mains négatives – il se peut que j'aie lu plus vite, ou infiniment plus lentement, je ne saurais l'affirmer. Il me semble avoir lu ou entendu dire que les chamanes, les chiropracteurs, tous ceux qui opèrent par imposition des mains, ceux dont le corps se fait ainsi le conduit entre des forces qui l'excèdent, sortent brisés de leur prestation. »
http://blog-
dominique.autie.intexte.net/blogs/index.php/2006/09/01/lire_duras_a_gargas

Il réalisa lui-même un enregistrement de l'intégralité des textes préparés et lus dans les grottes de Gargas. Je lui en avais (il l’avais proposé à ses lecteurs) demandé une copie par CD. Je ne l’ai jamais reçu, il me reste de Dominique Autié tous ces courriels échangés la plupart du temps dans la solitude de l’écran et du clavier des fins de nuit, des petits matins.
Il reste aussi des traces ici et là sur les Blogs d’un de mes amis des Blogs jamais rencontré mais encore si présent. De celui qui mit en exergue sur son Blog ces Mots :
"Quand le labeur
de vos journées
et les lectures
de vos nuits
vous tendent un seul
et même miroir
qui est l’écran
de votre ordinateur,
il y a urgence
à créer votre blog :
grâce au premier internaute
qui vous rend visite,
le cercle
cesse d’être vicieux."

Voilà Barbara la Note que peut-être j’aurais écrite sur les mains. Les mains de l’écrivain et celles du photographe se sont un jour rencontrées et ce fût l’un de mes plus beaux partages sur la toile. Ce « Chemin des Sembles » qui un jour a uni des personnes qui ne se sont jamais vu mais qui ont partagé. J’avais envie de te raconter cela ce soir, de t’offrir ce cadeau.

barbara a dit…

alors qu'a une période, seule ma main sortait encore de l'eau, la tempête ayant levé une vague ravageuse, j'ai ouvert mon premier blog. C'est Francoise qui la première m'a tendu la main, m'a aidé à me hisser sur la berge ou je me suis mise a l'abri du vent qui soufflait encore fort....mes cauchemards du jours et les rêves de mes nuits se rejoignaient sur la toile.... et puis de radeau en radeau, s'éclaircie en embelie, le vent m'a porté jusqu'au soleil.... aujourd'hui j'y chauffe mes os auprès de vous.... il est des mains qui se tendent et qui forment des chaînes salutaires.

Merci cher Louis Paul pour ce partage émouvant

Alpha Du Centaure a dit…

Bonjour, le choix a été difficile pour moi sur ce thème des mains. J'aime bien celles que tu montres.

Merci de m'avoir mise en lien dans ta liste, mais l'adresse que tu donnes pointe vers ma première contribution au Defifoto en novembre. Je te suggère plutôt l'adresse générique http://alphaducentaure.canalblog.com/

Bonne journée !

Vu par Doume a dit…

hey Barbara,
je ne devrai jamais me mettre en retard comme là, après l'ami LP tout est dit...je me retire donc sur la pointe des pieds...
;-D

teberli a dit…

Les mains qui attendent ...