samedi 27 février 2010

VALBERG DE NUIT


J'ai voulu essayer.
Le week end dernier, nous étions à la montagne, comme vous pouvez le constater, il y a de la neige. J'avais mon tré-pied. J'ai posé mon appareil dessus, mis le mode P, la télécommande à la main, en 100 iso et j'ai déclenché....
Temps de pose très long, forcément (d'où l'intérêt du tré-pied et de la télécommande) et j'ai attendu le résultat.
Le voilà. Assez incroyable je trouve, toutes les petites étoiles, les sapins sur la droite et toute la lumière que l'on retrouve alors qu'en réalité, elle est beaucoup moins importante que ça!

4 commentaires:

Godnat a dit…

Je viens de m'acheter une télécommande, j'ai plein d'expériences à faire !

LP a dit…

Beau résultat et tu sais, l’objectif sur de longues pauses « voit » mieux que l’œil humain d’où ce résultat qui t’étonne. Et cet « orangé » sur la neige, d’où vient-il ?
J'avais une télécommande (du temps d'un Canon argentique) et quand à mes trépieds, ils sont souvent...dans le placard.
Alors, en ballade c'est quelque chose d'existant sur place qui me sert de support aux pauses lentes comme le parapet d'un pont pour mes photos de la Loire à Nantes que j'ai publié en janvier.
A Méailles, c’est différent, le pied est là et j’ai pu prendre quelques photos intéressantes (de la lune) mais n’ai pas obtenu si bien que toi sur un ciel étoilé.

Françoise a dit…

C'est décidé, je renouvelle mon trépied (qui est cassé), et j'achète une télécommande !
Magnifiquement belle, cette photo, Barbara.
Bisous à toi, et bonne journée.

Jo-alsace a dit…

Magnifique résultat !