jeudi 16 septembre 2010

LE LAC SALÉ (Chott el-Jérid)










Sans doute ce que j'ai préféré dans tout ce "Voyage"...
Des km de lac asséché, lac salé. Les bactéries ont coloré le sel qui se teinte parfois de bleu, de rose, de blanc.... le paysage est somptueux, je ne me lassais pas de regarder par a fenêtre du bus cette étendue lunaire avec rien, juste cette chaleur que l'on imagine, ce ciel bleu et une ligne d'horizon qui flotte sous l'effet de la température extrême.
Et puis c'est l'arrêt pipi, roses des sables, boissons. Pour moi, ce sera l'arrêt photos. Les portes du bus s'ouvrent, je descends. Il doit faire au moins 50! Nous avions 43 à Tozeur, à l'abri, on nous dit d'ajouter entre 5 et 10 au soleil. Jamais je n'ai connu telle chaleur et pourtant, la sècheresse la rend presque supportable.
Tout le monde se dirige vers la gauche, LA boutique, les WC. Je descends vers la droite et immédiatement, je fais abstraction de ce qui m'entoure, hormis ce paysage fabuleux. Je suis dans un état second tant c'est beau à mes yeux.
Je serai la dernière à monter dans le bus tant je m'y sentais bien, tant les gens avaient hâte de retrouver la fraîcheur de la clim!
Durant ce 1/4 d'heure, j'ai eu l'impression de faire partie du paysage.

Vers la fin du séjour, quelques mots échangés avec une touriste française qui était dans le même bus le premier jour, celui qui nous menait à l'hôtel,mais qui elle est partie le mardi pour le circuit "Alors, ça vous a plu?" "Bof, les hôtels étaient pas terribles, et il a fait trop chaud, et puis si on avait pu éviter le désert. Il y fait trop chaud et il n'y a rien à voir". Je n'ai pas commenté, elle n'aurait pas compris!

4 commentaires:

LP a dit…

Je partage (même si ce n'est que virtuellement) ton "aimé".

Beaucoup de choses me dégoûtent en ce moment dans l'actualité alors, un peu de rêves sur nos blogues aide...

Très belles photos Barbara.

Clin d'oeil (en attendant une page courriel): toujours se souvenir que ce n'est pas l'appareil qui fait le cliché réussi.

yves a dit…

Hé oui, tous le monde ne voit pas le monde de la même manière, certains sont perdus dès qu'ils n'ont plus leur petit confort et leur monde aseptisé. Et puis il y a Barbara et sa vision différente.
Chouettes photos ( comme d'hab).

Yves

véro a dit…

j'avais adoré les toilettes ! et le 3 étoiles.
tes photos sont toujours très belles.

Gine a dit…

Les schotts, c'est du rêve à l'état pur. La lumière y est si minérale, les couleurs si extraordinaires. As-tu pu entendre le vent courir sur le sel ? Inoubliable !