jeudi 7 octobre 2010

ARLES : DERNIER TOUR AUX ATELIERS ET PUIS S'EN VA





Un ultime hangar, dernière expo dans ces lieux magiques et nous sortons.
Je ne peux m'empêcher de m'arrêter devant ce banc et puis la CGT, c'était trop tentant!

6 commentaires:

LP a dit…

Coucou Barbara
Juste pout te signaler (en attendant le courriel !!!) le numéro spécial de Télérama horizons consacré à « La France de Raymond Depardon ». Un bijou de textes et images. (La revue du même nom Images est bien aussi) Bises

LP a dit…

Je viens de chez "Libé", ne pleure pas Barbara, je te raconterais le nombre de photos...non publiées.
Par contre, si tu veux bien lire mon commentaire de ce jour (à l'issue des coms sur ma photo), ce sera avec plaisir.

barbara a dit…

Merci LP, j'irai voir en Kiosque.
Raymond depardon.... Avant notre expo, je ne connaissais pas, pas même de nom (inculte que je suis), et puis l'ancien patron de mon frère, Maître B. Notaire, est venu au vernissage. Il est venu m'embrasser et a sorti de sa poche un petit livre. "Raymond Depardon Afrique(s)" en me disant "En réponse à votre livre, vous lirez celui ci". Petit rappel :
A Noël, à l'imprimerie, je lui avais fait les cartes de Voeux pour l'étude avec des photos à moi de Villefranche, et quand il est venu les commander, il a vu mes photos sur mon écran... il a aimé surtout certaines dont je ne soupçonnais même pas qu'elle puisse plaire. Il faut dire que de son premier métier de photographe de presse (a l'époque il a couvert entre autre, l'arrivée de Mitterrand en 81) , il en a gardé une passion pour la photo. J'avais acheté je ne sais plus pourquoi 2 livres de Willy ronis "Ce jour là", sans doute pour en offrir un. Et le 24, je l'ai livré et fait laisser à l'accueil à son intention une petite enveloppe avec une de mes cartes de voeux, et ce bouquin de poche de WR. Je n'ai jamais eu de nouvelles, ni de merci. à se demander si la commission avait été faite.
Et puis il a eu cette réponse donc en Juin, il m'a juste tendu le livre avec son sourire en coin.
J'ai avalé ce livre tout petit et me suis dit "Mon prochain vrai voyage, ce sera l'Afrique, mais l'Afrique noire".
Je t'entends dire que la Tunisie c'est l'Afrique, mais je te répondrais "Ce n'était pas un voyage, c'était des vacances".
Bisous et bonne journée.

barbara a dit…

LP : Tu sais, je ne pleure pas (c'était pour rire), moi aussi combien j'en ai envoyé des photos, pas parues! 5 c'est déjà pas mal!
Les sélection de cette thématiques ont été très aléatoires à mon goût, mais ce n'est pas moi qui décide.
J'avais proposé 2 photos d'Inde (si tu es allé voir mon lien Pikéo, celui de mon Album sur l'Inde, placé à droite du blog, à l'accueil), c'est celle qui apparaît aussi dans l'expo, cette route où tout se côtoie : Tracteurs, bergers, voitures, piétons... pour moi une belle idée de la sécurité routière typique India.
Et puis aussi un escalier en métal entouré de fills électriques..
Et une autre que je posterai sans doute ici, prise le dimanche soir au retour de Arles, alors que nous traversions Nice, quartier du port, le lendemain justement de la fête du port. Nissa La Bella résonnait mais je n'ai jamais su ce qu'était cette manif mais les fumigènes emplissaient l'air. J'ai sorti mon appareil...

Ce matin, je suis bavarde!

manouche a dit…

belles photos,image touchante des mémères qui prennent la forme du banc,on dirait "les vamps"!

LP a dit…

Je savais que c’était pour rire…

Et cela me plaît que tu sois bavarde car :
Bavarde du matin = Lecture du soir !

Allez un petit cadeau sur Depardon, bonne soirée, bises.
http://www.louispaulfallot.fr/archive/2009/10/10/un-matin-d-octobre-a-meailles-2.html