mardi 5 octobre 2010

ARLES TOUJOURS, SES LIEUX D'EXPO FANTASTIQUES






Nous sommes toujours au cœur des ateliers. Je ne me lasse pas de ce décor, les visiteurs deviennent des acteurs.
Je shoot à tout va.
Du noir et blanc, de la couleur, un enfant qui fait de la trottinette, une robe colorée, un chapeau... tout se petit monde se met en scène pour le plus grand plaisir de mon appareil.

2 commentaires:

Gine a dit…

J'aime bien tes billets "la photo dans l'expo". En noir et blanc, particulièrement. C'est ludique d'observer l'attitude des gens en train de visiter, d'admirer, ou d'essayer de comprendre ... Je le fais dans toutes les expos : sculpture, peinture. Contente que ça en amuse d'autres que moi !

barbara a dit…

Merci Gine, je commençais à me dire que ce sujet sur Arles n'intéressait que moi.
Je trouve ça tellement enrichissant et surprenant d'observer les autres et leurs réactions lors d'une xpo comme ça.
On voit ceux qui sont venus par intérêt et on voit ceux qui se sont fait traîner...
Le spectacle est autant dans la salle que sur les murs.