mardi 16 novembre 2010

ARRIVÉE À LONDRES






Pour moi, la fille du sud, les pays du Nord sont une grande découverte.
Je rêve de la Bretagne, n'ai vu que la Normandie, c'est pour dire.
Juste il y a 4 ans, c'était Amsterdam. Toujours à la même époque.
C'est généralement mon cadeau d'anniversaire, un voyage, un we en novembre.
L'année dernière ce fut l'Inde, l'année d'avant, Florence, et puis il y eut aussi Barcelone...
Je ne vivrais que pour ça, voyager, découvrir pour les photos.

Donc, nous sommes partis de Nice à 11h30 le lundi. Temps un peu gris, mais 19 degrés.
Londres, arrivée à 12h30 heure locale. Le temps de récupérer nos affaires, trouver un bus pour rejoindre le centre et trouver notre hôtel.
Notre premier quartier sera Bayswater au nord de Hyde Park et son superbe jardin, véritable poumon d'oxygène de cette ville grouillante.
Il fait très gris et un petit crachin froid nous enveloppe.
Notre hôtel est dans une rue calme où se côtoient plusieurs hôtels aux frontons victoriens blancs. Hôtel simple, un 3 étoiles, une aubaine à ce prix qui est déjà élevé, mais que voulez vous, l'hôtellerie londonienne est un véritable fléau pour le budget des voyageurs.
Il est près de 15h30 quand nous sommes enfin installés. La pluie a cessé. Un petit vent se lève, mais le ciel est bas, il fait très sombre. Reconnaissance du quartier. Pas mal de magasins, beaucoup de petits restaurants, surtout des indiens. Et puis nous longeons Hyde Park, il fait déjà presque nuit à 16h. A tant marcher, nous voilà dans Oxford Street, le paradis du shopping, avec ses 2,5 km de magasins, aux enseignes internationales. Je découvre. Les illuminations de Noël sont déjà là. Ca grouille sur les trottoirs. Nous arrivons dans le quartier de Picadily, Soho. Belle animation, les légendaires pubs illuminées, mouvantes. Et puis diverses comédies musicales s'affichent aux frontons des théâtres.
Nous passons devant celle de Mamamia, écrite il y a quelques années par 2 des 4 du groupe Abba. On nous avait dit "On ne va pas à Londres sans voir une comédie musicale"... Soit. Le prix est correct. Le théâtre est sympa et la comédie sera très divertissante.
A la sortie, dernier petit tour et nous nous engouffrons dans le métro.
Nous sommes fatigués, la journée fut longue. Ce matin nous prenions notre petit déjeuner sur la côte d'azur, nous passerons cette première nuit à Londres.

1 commentaire:

Julie a dit…

J'aime le regard que tu portes sur le monde! Tout est éblouissant...