jeudi 24 octobre 2013

VIA MATTEOTTI

Peut être à temps complet, peut être à mi-temps, j'ai envie de revenir un peu par ici, partager mes images.
Je les dépose déjà ailleurs, mais j'en reviens à mes premiers amours avec ce blog...

Alors ne vous attendez pas à du régulier, mais les posts seront à mon image, très irréguliers, fluctuants...
J'espère que vous y prendre toujours autant de plaisir.
Merci pour vos visites et vos commentaires.


dimanche 20 octobre 2013

INDE 15

Réveillés à 6h, mais nous nous rendormons jusqu'à 6h30. Nous aurions bien profité de l'hôtel, de la piscine... Mais voilà, la route va être longue et le trafic dense.
Petit déjeuner dans la majestueuse salle puis départ à 8h15.


Nous reprenons la route en direction de Delhi.
Je crois que nous devons remercier notre chauffeur d'être encore en vie car ils conduisent vraiment comme des malades.
C'est la loi du plus gros, du plus fort et sur ces routes, à bord de notre Tata Indigo, nous ne sommes rarement les plus gros. Il faut donc continuellement se ranger pour laisser passer.
2 petits arrêts techniques (entendez pipi et boire) et nous reprenons la route pour enfin arriver aux alentours de 15h30.








Quel joyeux bordel dans cette ville. Il nous faut des boutiques pour dépenser nos derniers roupies.
Derniers cadeaux donc, des babioles, des alcool et puis une valise car la notre a explosé. Pour l'ancienne le voyage s'arrêtera là. One way!
Dernier sunset indien, cette fois ci, vraiment le dernier des derniers pour nous. Il est étouffé par la pollution. Comme un filtre qui permet du coup de faire une dernière photo.







Direction le tableau d'affichage... génial notre avion est retardé de 2h00. Il ne partira qu'à 3h15.
Commence une longue attente dans l'aéroport.



Gian est désolé, il aurait voulu nous emmener chez lui, mais il y a trop d'embouteillage.
La nuit est tombée sur Delhi et les klaxonnes ne cessent pas. Je continue à faire des photos.
sur le trajet qui nous mène à l'aéroport, c'est un coup de cafard monstrueux qui m'assomme.
Jo a raison, cet incroyable inde qui nous a tend surpris à notre arrivée il y a 15 jours nous est devenu si familier, c'est notre quotidien. Plus rien ne nous étonne. Et ça va nous manquer.
Arrivée à l'aéroport, nous remercions chaleureusement notre chauffeur, je l'embrasse et il semble tout gêné...Ah nos us et coutumes occidentales! Française? Ah oui, peut être aussi.



samedi 19 octobre 2013

INDE 14

L'eau chaude est longue à venir ce matin.
Cet hôtel, quoi que pas donné visiblement, était une bonne adresse... Même si le soir, au restaurant, nous avons vu une souris joyeusement gambader.












Direction Alsisar, notre dernière étape, notre dernier hôtel.
Nous allons traverser de jolies villes.
Arrêt pour 1 heure à Junhjunuh.

Cette ville est à majorité musulmane.
C'est le marché et il y a de la vie dans cette ville. Nous nous perdons volontiers dans le dédales des rues et des échoppes.

Visite du temple Santi. la première partie se visite normalement, la deuxième partie, pieds nus. C'est sympa et pleins de couleurs. se temple a été érigé en la mémoire d'une femme qui par fidélité pour son mari décédé, s'est faite immoler.
Une grande cloche est a l'entrée et attend d'être frappée par la personne qui passe dessous.
Bon, les photos sont interdites dans la deuxième partie du temple.
Dans les jardins, des représentations d'animaux et des temples où les pèlerins viennent déposer leurs offrandes. L'ambiance y est vraiment chouette même si nous n'y comprenons pas grand chose..
Nous allons manger dans un restaurant d'hôtel, vraiment pas cher.

Nous reprenons la route direction notre hôtel. 22 km, mais la route est tellement défoncée. Juste une langue de béton au milieu de la campagne.
On y croise de tout, chèvres, vaches, ânes, chevaux, chariots, bus, camions, chameaux, bus.. enfin, quand je dis que l'on croise.. on évite serait plus approprié!

Nous arrivons enfin en vue de notre hôtel, mais je devrais dire de notre palais!
Tout blanc, plein de coupoles et notre chauffeur nous lance "C'est votre hôtel".. je n'y croyais pas...
On rentre dans la cour, c'est grandiose.











Notre chauffeur s'entretient avec le réceptionniste. Je lui dis "J'espère que notre chambre sera jolie... c'est notre dernière nuit". Il nous sourit et me dit "je vais vous montrer votre chambre sur la brochure..."
Il nous montre une suite immense... "Beautyfull" lui dis sans trop y croire...
Le bagagiste nous accompagne et lorsque la porte de la "suite" 204 s'ouvre, nous découvrons la plus belles chambre de tout notre voyage et pourtant nous en avions eu de très belles. Mais celle ci à quelque chose de vraiment grandiose. Grande, plus grande que notre appartement!
des colonnes, des canapés, un lit king size à baldaquin, une table basse, des vitraux, bref, le grand jeu. On comprendra plus tard qu'il nous pensaient en voyage de noce, à moins que ce soit béatrice qui ai fait passer cette intox pour nous obtenir cette chambre "nuptiale".

Nous y posons nos affaire et partons à la découverte du lieu. La vue en est superbe, des coupoles par tout, des terrasses, le vue sur l'extérieure, les toits des maisons, nous savourons notre dernière journée. ces lumières de milieu d'après midi sont belles.





Nous descendons nous balader dans le village. Un type nous aborde spontanément et nous ouvre son Haveli qu'il tient de sa famille mais qui, une fois de plus, faute de moyens est entrain de partir en décrépitude. Il nous en raconte la vie, nosu parle de ses ancêtres.




Nous le quittons une heure plus tard pour une dernière balade à travers les ruelles puis rentrons  "au palais" pour assister au dernier sunset. Nous commandons à boire et nosu nous installons dans une des petites tourelles. nous trinquons avec mélancolie à notre dernier coucher de soleil. Il est splendide, comme toujours.




A 19h30, nous descendons dans la cours ou les tables sont dressées; ce soir il y a un banquet avec des musiciens et des danseuses. La soirée sera animée.
C'est un buffet et on y mange extrêmement bien... malgré les souris qui nous narguent.



Nous ne nous couchons pas trop tard car demain, debout à 6h. 6 h de route pour rejoindre Delhi.
J'ai très mal dormi....Sans doute l'angoisse du départ et la tristesse de quitter ce fabuleux pays.

Suite Jour 15

INDE 13

Petit déjeuner dans le jardin.
Dommage que l'hygiène de l'hôtel nous est apparue un peu douteuse avec sa poussière partout, ses draps rêches...
départ à 9h pour Nawalgarh.


Nous avons quitté cet environnement désertique pour retrouver petit à petit des cultures et de la verdure. ça fait du bien aussi. La température a baissé, il fait bon, 23-24 degrés.
petit arrêt en route et nous arrivons à notre hôtel à vers 14h.


Nous traversons le village et les gamins courent après notre voiture pour nous proposer leur service de guide. Ce village est réputé pour ses havelis magnifiquement décorés.

Une fois de plus notre hôtel est magnifique, un haveli très bien conservé.
On nous propose deux chambre mais nous prendrons la plus petite car elle a une terrasse donnant sur une cour intérieure.



Les plafonds sont très hauts, les fenêtres sont des vitraux et filtrent la lumière, de sublimes lanternes de verre nous servent d'éclairage. Ce soir nous aurons l'impression de dormir dans une église.

Nous posons nos affaires et partons à la découverte du village qui s'avère très paisible, nous ne sommes pas agressés, mais semblons être la curiosité du moments.
Beaucoup de poussière par contre à cause de la circulation sur ce sol sableux.
Même si les havelis sont un peu en ruine, on peut imaginer la beauté du lieu à l'époque.
Beaucoup de marchands ambulants, de petits ânes traînant les carrioles.












Nous rentrons nous reposer.
Vers 19h30, nous descendons manger au restau de l'hôtel. Pas terrible, et plutôt cher.
Tant pis, ce soir, nous dormirons dans notre église et ça c'est super!

Suite Jour 14