108 millions... 1 chance sur........

Sans doute une question que s'est posée à peu près tout le monde à un moment de sa vie. Forcément.
Vendredi, alors que j'allais prendre mon covoiturage qui était en retard, je suis passée par un tabac. Moi qui suis très mauvaise perdante, qui n'aime du coup pas les jeux, et encore moins les jeux qui engagent de l'argent, je suis allée "perdre" 5 euros dans des chiffres. N'étant pas une coutumière de ce genre de chose, je me suis adressée au buraliste, un gars sympathique, la cinquantaine relativement bien sonnée. "Un euromilion s'il vous plait"... un bouton et voilà qu'il me tend un morceau de papier. Surprise je lui dis que je pensais pouvoir choisir mes numéros, je les avais préparés. "Mais oui, vous pouvez les choisir"... alors là, j'hésite et deviens du coup superstitieuse. je le suis d'ailleurs à géométrie variable. Et si je ne jouais pas ces chiffres préparés, réfléchis, bourrés de signification?... Et qu'ils sortaient?!?!... On ne joue pas avec ces choses là ! "Allez, ok, je vais refaire une deuxième grille... pour 108 millions, je peux bien faire ça !"
je susi allée cocher mes chiffres, ai tendu ma grille au monsieur et me suis mise à rêver à voix haute "Vous imaginez 108 millions, ce que l'on peut faire avec ça?"
Et de là, c'est engagée une discussion sur l'argents, les changements, les amis, la vie.
Lui m'a confié qu'un million ça lui suffirait "J'achèterais une petite maison, j'agrandirai sans doute un peu mon affaire"
Devant mon étonnement, il continue "Mais vous imaginez 108 millions , Vous n'avez plus la même vie ! " Ah, ça c'est certain !
Il continue "Imaginez vos amis, vous n'auriez plus les mêmes, vous en auriez de nouveaux, forcément, la moindre chose qui vous ennuie, vous essayerai de la régler par l'argent, les relations avec l'autre en seraient toutes faussées...Non non, on doit perdre la tête"... je réfléchis, il a raison.
Mais je pense à mon rêve.. celui de retrouver un appartement vue mer... je m'épanche.. "vous savez, moi, j'habite à beaulieu, alors une maison à beaulieu, pour 1 million, si vous voulez un truc sympa.... c'est compliqué".... je me dis que je pourrais ravaler mes prétention avec un million. Ma vue mer, je la trouverais sans doute, le volume lui serait plus restreint qu'ailleurs. Il acquiesce. "Ah oui, beaulieu, c'est pas Cagnes ou l'arrière pays, c'est vrai"...
je lui ai promis, si je gagnais, de revenir le voir. Il m'a dit "Oh, j'espère que non, vous aurez bien d'autres choses à faire, comme profiter par exemple".
Toujours est il que le samedi matin, lorsque j'ai regardé les résultats, j'ai croisé les doigts. Ni mes chiffres fétiches, ni ma grille du hasard n'est sortie.
je me suis consolée en me disant qu'ainsi je ne changerai pas... et que ma vie ne serait pas chamboulée.

J'ai tout de même pensée le vendredi soir, tandis que j'étais sur la route, conduite, à l'histoire que me racontait ma tante lorsque j'étais petite.. "Perette elle pot au lait"....
Adieu veaux, vaches, cochons....

Et vous 108 millions, ça vous fait peur ?

Commentaires

Françoise a dit…
108 millions, non, ça ne fait pas peur, mais ça ne me fait pas envie non plus. Si d'un seul coup de baguette magique, je pouvais avoir tout ce que je voulais, il me semble qu'il n'y aurait plus de magie. Sans attente, est-ce qu'on saurait vraiment apprécier ? Si l'on pouvait tout s'acheter, tout de suite, on n'aurait plus d'envies. Ne t'est-il jamais arrivé, Barbara, d'avoir terriblement envie de quelque chose, vêtement ou objet, et puis, une fois acheté, de te dire : bof, finalement, je n'en avais pas tant envie que ça ! Il faut garder en soi une place pour les rêves, se dire que l'on n'aura jamais tout ce que l'on désire, c'est cela qui le rend si précieux...
Bon, chacun son point de vue... :-)
Bisous, Barbara.
Françoise a dit…
Peux-tu m'en dire plus sur cette photo ? Elle est sublime. ♥♥♥
barbara a dit…
Oh que oui, je suis d'accord avec toi, c'est bon d'avoir des envie inassouvies, surtout les plus folles. Celles qui remettrait pour sûr en question ce que nous sommes.
Cette photo, je me souviens exactement.
Il y a près de 3 ans; je venais de me séparais et les dimanches étaient des jours terribles (comme pour toutes les personnes qui vivent seules, va savoir pourquoi) et on m'a proposé de couvrir en photos un Batmisva. Un prix ridiculement bas. J'ai eu envie d'envoyer sur les roses la personne qui me l'avait proposé, mais c'était de 17h à 23h et je savais que ça serait mieux que de rester à me morfondre toute seule en ce joli soir d'été, alors j'ai accepté et je me suis bien amusée soit dit en passant.
Le gars, conscient du prix ridicule (ce n'était que l'intermédiaire et pas le client lui même) m'a dit "Tu me fais les photos, mais tu ne me les retouches pas, tu me les livres brutes. Quand il les a vues, il est tombé sur les fesses : "Mais elles sont supers ! Tu les as retouchées?" Evidement ! Je ne suis pas capable de livrer un travail à peu près ou alors je ne fais pas même mal payée.... Mais je me suis promis de ne plus jamais accepter !
Bref, voilà l'histoire de cette photo.. et donc, c'était la nuit, à un moment je suis sortie pour prendre l'air et j'ai vu tous ces moustiques autour d'un lampadaire, attiré par la lumière...
Alors quand j'ai cherché une image pour illustrer cet article, je me suis rappelée cette image. Je trouve qu'elle lui va bien.. surtout quand on sait ce que c'est :)
Bisous et merci pour tes gentils mots !

Articles les plus consultés