mercredi 4 mars 2009

Semaine italienne






Je suis sur le quai de la gare. Dites moi, vous êtes de plus en plus nombreux à me rejoindre pour ce voyage quotidien, de l'autre côté de la frontière.
je vous vois arriver et je vous fais un signe de la main. Le train arrive et nous montons tous ensemble. Installons nous les uns près des autres, nous allons pouvoir parler, raconter, partager. Le voyage ne sera pas long, peut être 3/4 d'heure?
Aujourd'hui il pleut, mais qu'importe la pluie, nous sommes pour l'instant à l'abri dans ce wagon et qui sait, peut être une éclaircie sur Vintimille.

Vous voyez, c'est bien ce que je vous disais. Ici, en Italie, il fait beau, comme par magie. Profitons-en; vous avez mis vos baskets et vous avez bien fait car ici ça monte fort, les sols sont parfois glissants.

Tiens, le balcon d'hier, sans l'antenne (pour Louis-Paul). Et puis le chat près des ordures. Je vous en ai conté l'histoire lundi.
Un lot de bondieuseries comme les italiens savent faire. D'un grand kitsch, sourire garanti! et puis cette place, en haut... pas TOUT en haut, mais en haut. Il y en a quelques-unes comme ça.

Tout ça me donne l'envie de remonter dans le train et de descendre bien plus au sud... mais ce sera pour une autre voyage.

Allez, je vais vous laisser déambuler et on se donne rendez vous plus tard.

2 commentaires:

Françoise a dit…

Vintimille... rien que le nom est joli. Oui, tes photos donnent l'envie de se balader, de flâner dans ces petites ruelles, de monter ces escaliers pour aller sur un de ces fameux balcons, et tout cela, chauffée par le bon soleil d'Italie... huumm... on se sentirait presque en vacances... :-))

Bel après-midi à toi, chère Barbara.
GROS BISOUS.

É. a dit…

OOoh J'aime ! hop, dans le blogroll !