mardi 3 mars 2009

Vintimille (Suite)






Allez, ce mati,, on prend le train et on y retourne ensemble, toujours le nez au vent, l'esprit clair, ouvert, à l'affût du détail : les escaliers d'immeuble où un ravalement serait la bienvenue, le balcon, où l'on n'oserait poser un pied (et où, pourtant, j'en suis certaine, les gens passent des heures à caqueter de leur voix forte), la piazzetta, où l'été il doit faire bon passer la soirée, à la fraîche, assis sur le banc entre amis, l'anarchie des fenêtres, du linge, des goutières et des fils électriques qui font de ce paysage un joyeux bordel....
Une glace, un capuccino, et on s'en retourne pour revenir demain découvrir d'autres merveilles.....

Comme j'aime vous emmener avec moi dans mes voyages

4 commentaires:

Jean-François a dit…

Merci pour ces belles pérégrinations... Le même délabrement des façades que dans mes souvenirs et pourtant je n'y suis passé qu'une fois...
Au fait as-tu trouvé le blog de Fantomette ? Il est en lien sur mon blog maintenant, au cas ou...

barbara a dit…

Merci Jean-François. Oui, je suis passée chez et j'aime son regard urbain. je lui ai laissé un petit message. J'aime quand vous tous, me faites découvrir de nouveaux horizons

élise a dit…

merci Barbara pour ta visite chez Fantômette et ton gentil com. j'aime beaucoup tes photos, je me suis bien promenée grâce à elles... et je mesure la chemin à parcourir en matière de technique... fantômette ne t'arrive pas à la soquette !!

Louis-Paul a dit…

Puisque tu me permets de laisser mon avis:

J'aime la dernière.
Sur celle d'avant, j'aurais évité l'antenne.