jeudi 2 avril 2009

INDIGENTS (suite)


J'ai pris un peu plus d'assurance et voilà ce que ça donne, en couleurs cette fois ci... je n'en parlerai pas, je vous laisse en parler vous, si le coeur vous en dit.

J'en ai marre de la pluie, elle influe sur mon humeur et c'est pas bon!

Belle journée à vous... quand même

3 commentaires:

jean-philippe a dit…

je vois ici la rapidité des grandes cités ! les gens se pressent pour aller je ne sais ou ...seul ce chien se pose un instant et attend !! il a raison !

On devrait tous l'imiter !!
mais pour la pluie qui fait rage , ne lui dites pas qu'il a la rage ou qu'il fait un temps de chien !!!

joli cliché !!

barbara a dit…

Jean-Philippe toujours le mot poète... pouet!
Oup's! pardon, ça m'a échappé!
Effectivement, j'ai aimé cette photo car seul les deux protagonistes sont nets (contradictoire?) et le monde autour agité et en mouvement.
J'en ai une autre que j'aime, plein de tendresse, mais je la mettrai lundi ou dans la semaine. Quelqu'un m'a suggéré d'en mettre qu'une par jour c'est un conseil judicieux....
A midi je me suis amusée pour le défi.... bon, c'est pas LA PHOTO du siècle mais un peu d'humour, ça changera!

merci pour tes mots gais

Marie des petites choses a dit…

J'aime bien le contraste entre ceux qui se pressent et ceux pour qui le temps semble arrêté.