vendredi 10 avril 2009

LE CONTRASTE


Whaou! Le sujet était merveilleux, mais je me suis prise la tête toute la journée! voyant les jours passer et le vendredi arriver, je me suis dis "je ne serais jamais au point". J'avais exactement l'idée de mon contraste en tête mais je n'avais pas les protagonistes et le temps qui s'annonçait pourri la semaine, laissait présager que je ne trouverai pas ma matière première, en l'occurrence la fleur de pissenlit si légère, si douce introuvable si la pluie tombait.
Mardi entre midi et deux, je suis partie courir et je me suis surprise à inspecter autour du cap Ferrat, près du Stade de Saint Jean, pelouses et autres bordures de routes mal défrichées.... Tiens! le terrain de foot semblait constellé à ses abords de ces petites têtes duveteuses, l'arrière de la plage de Saint Jean aussi. Jeudi, entre midi et deux je viendrai y faire un tour. Mais comment les transporter, ça c'était un autre problème quand on sait à quel point ces fleurs se dispersent au moindre souffle.
Le temps gris de jeudi, incertain, annonçait une possible d'ondée, mais c'est sous un soleil timide que je suis rentrée à la maison à 12h30, me disant que je ferai autre chose. J'ai fermé tous les stores, sorti des plumes, des lumières, des feuilles cansons, noires, blanches et entrepris mes prises de vues. Mais rien de concluant. La mort dans âme je suis repartie travailler à 14h.
A 18h, j'ai pris l'appareil et suis partie au Jardins des Oliviers, joli Parc en bas de chez moi. J'étais seule, tranquille, bien... Je me suis baladée à la recherche de LA fleur. J'étais revenue sur ma première idée.
Quelques photos pour moi (rien à voir avec le défi), j'ai joué avec netteté et flou (quoi que intéressant pour les contrastes aussi).
Je me suis couchée à plat ventre, en robe, dans l'herbe pour me mettre à la hauteur des Anges (comme je les appelais petites). J'ai donc fais mon repérage et quand j'ai eu fini d'inspecter tout le parc, j'ai rassemblé délicatement mes 6 fleurs et suis repartie.
En chemin j'ai croisé (mais je savais exactement où la trouver), cette plante grasse très agressive. Je suis restée un long moment à préparer cette mise en scène.. quelques autres clichés montreraient que la manipulation de ces fleurs est très délicates... certaines en ont perdu leurs "plumes".
J'avais MA PHOTO, nature, comme je la voulais, mais haute en symbole.
J'ai ramené le reste de mon minuscule bouquet à la maison et après le dîner, je suis retournée à "mon labo".
Mes essais n'ont pas été vains, j'ai appris bien plus de choses sur mon appareil qu'en presque 6 mois. Jouer avec les blancs, chauds, froids. L'importance du pied pour les poses longues. C'est vers minuit que fatiguée mais heureuse je suis allée me coucher. Ce qui explique mon retard au niveau des commentaires comme au niveau de la mise sur le blog de mon Contraste.

Au fait, pourquoi ce contraste me direz-vous?
parce que c'est moi.... les gens qui me connaissent savent de quoi je parle
Une personnalité complexe, les deux à la fois, mais jamais en même temps
Très douce ou Très piquante.

Allez faire un tour chez les autres participants, leur interprétation du contraste est variée et très réussie.

Françoise
Sarah
Marie
Gazelle
Claudio
Louis-Paul
Ugo
Didier
Jean-Philippe

Belle journée et sûrement à plus tard.

11 commentaires:

Louis-Paul a dit…

Tiens tiens...

Sar@h a dit…

Ce que j'aime c'est la petite graine qui se détache et se libère …

Françoise a dit…

Le piquant et le doux... Figure toi que j'ai, moi aussi, tout d'abord, cherché une idée sur le doux et son contraire...
Très jolie photo, en tous cas.
Je reviendrai, je suis DEBORDEE de boulot... pfff...
Gros bisous à toi, Barbara.

Sar@h a dit…

Ben où sont les autres ?
J'ai l'impression que nous nous retrouvons en première semaine …

barbara a dit…

Ce que je craignais.. essoufflement du mouvement... déjà... tant pis, nous résisterons Sarah!
On continue quand même... même si l'on doit rester qu'une petite poignée d'ireductibles.. en même temps, chacun ses occupations... Françoise et LP sont débordés.. Didier ne partiipe pas cette semaine. Gazelle n'a pas participé, semble-il cette semaine, quant à Marie, non plus, pas de photo chez elle.
les autres, peut être ce soir!
On se tient au courant!

barbara a dit…

Demi fiasco ce defifoto..... Ça n'a pas l'air d'avoir interessé grand monde.... Je trouvais les idees plutot sympas, tout le monde y est allé de sa vision du contraste, assez recherché meme.....Bah!!!!! C'est pas grave peut être la semaine prochaine!
Je fais mon calimero, je sais! Mauvais poil ce soir!
Bonne soirée, bonne nuit...
Bon week end chocolaté
Pour ma part je n'ai pas attendu Paques pour m'en régaler au quotidien... C'est un besoin le chocolat chez moi..... Mais que cache-t-il?

Françoise a dit…

Moi aussi, j'adoooore le chocolat ! Et si je n'en ai pas, je suis en manque, carré-ment... ;-))
Tu sais, pour le défifoto, peut-être qu'il faudrait laisser 15 jours pour faire la photo. Une semaine, c'est court. Surtout que ce sont les jours de semaine où l'on doit chercher. Et avec le boulot, on n'a pas toujours bien le temps...
Non ? un délai un peu plus long ? Qu'en penses-tu ?...

Claudio a dit…

Il suffirait de donner le mot le vendredi. C'est le week-end qu'on le plus de temps.
Sinon rien de grave. N'oublions pas que c'est déjà les vacances dans certaines régions.

barbara a dit…

Peut être donner le sujet le mardi et le rendu se ferait le lundi. Ça laisse la semaine et le we. A proposer. Bon je vais faire une note a chacun.

Marie des petites choses a dit…

Je n'ai pas joué cette semaine... rentrée que ce matin ! Mais je vais aller voir ce que les participants ont sorti de leur sac !

J'aime beaucoup ton interprétation du contraste... C'est... doux !

Jaca a dit…

Très jolies photos Barbara ! Le contraste est très subtil...il se sent plus que ne se voit...Très harmonieux, en douceur et lumière !
Bravo !