mercredi 22 avril 2009

NOSTALGIE


Il y a des moments, on ne sait pas pourquoi, nous avons ce besoin de revenir en arrière, à nos origines, de voir ce que nous étions pour prendre mieux conscience de ce que nous sommes devenus.
Mettre le nez dans nos vieux souvenirs, dépoussiérer le carton à photos, ou ouvrir l'album qui nous racontera ce que notre mémoire a oublié. Les souvenirs sont presque toujours rattachés à des images. Combien de fois ne se dit-on pas en tombant par hasard sur un cliché un peu passé "Ah oui, c'est vrai, je ne me souvenais plus que j'avais ça ou que j'étais allé là..."
Nostalgie quand tu nous tiens.....
A notre époque le numérique a fait fermer de nombreux petits labo et c'est bien dommage car nous avons encore besoin de ces impressions pour nous souvenir, pour rêver....
En feuilletant un des albums familial, je suis tombée sur cette petite fille à différents âges mais toujours ce même air espiègle derrière ses boucles.
J'ai tretrouvé pépé et mémé à la campagne. Ils étaient les parents de ma mère. Tous les deux immigrants italiens. Pépé, un homme aimé de tous, un ami hors paire mais un mari qui en a fait voir à sa femme qui se destinait à être bonne sœur. Sabatino était Vannier et Lina (de son vrai prénon Lavigna) était mère au foyer (ou Maria comme dirait Claudio). Cette photo, c'était à la campagne. On en a passé une week end, ramassé des cerises..... Pépé est parti après 3 hémiplégies et mémé est tombée dans les escaliers un vendredi en descendant à l'église. Le samedi elle rejoignait son mari....
A cette époque, mon frère était un petit con qui aimait par dessus tout taquiner sa petite soeur de 5 ans sa cadette.
Maman était belle, très belle jeune avec son air méditerranéen. J'aurais été un homme, je serais tombé amoureux illico! Et papa avec sa coupe à la Dutronc, presque efféminé.... C'était un temps, les année 70.


Et puis cette photo qui m'a émue lorsque je suis tombée dessus. Celle que je nomme Ma Delphine. Delphine pour ceux qui ont suivi, pour ceux qui ont lu son histoire était ma meilleure amie. Elle a été emporté par une leucémie le 11 mai 93, elle venait tout juste d'avoir 20 ans. Un âge indécent pour partir lorsque l'on est belle comme elle était avec cette soif de vivre qui la caractérisait.
Cette photo date d'un an avant qu'elle nous quitte.

Aujourd'hui, j'avais envie de vivre ma nostalgie avec vous, sur ce lieu de partage.

Bonne journée

4 commentaires:

Claudio a dit…

Craquant et... émouvant.

Françoise a dit…

Souvenirs, nostalgie... C'est gentil de partager ces moments avec nous, Barbara.
Tu sais que tu n'as pas changé ! ;-)) Tu ressembles beaucoup à ta maman, je trouve.
Delphine, oui, je connais son histoire. Elle était très belle...
Gros bisous affectueux à toi, ma Barbara.

barbara a dit…

Oh si j'ai changé.. j'étais beaucoup plus sage petite!!!!!
Le visage, il paraît que non, c'est vrai!
Puur ce qui est de ma ressemblance avec maman, sur cette photo ça m'a frappé moi aussi (celle où je suis sur ses genoux). J'ai une photo, le même regard, le même sourire.
Je trouve que les photos d'aujourd'hui n'ont pas le charme de ces anciennes photos.....

Marie des petites choses a dit…

C'est bien, les photos... surtout celles jaunies avec le temps.

Merci de nous livrer ce texte.