mercredi 27 mai 2009

Chalutier


Peut être que cette photo ne vous choque pas, vous qui venez de plus dans le nord, là où les bateaux ressemblent plus à ça qu'aux gros yachts de milliardaires, mais ce soir là, lorsque nous sommes arrivés dans la rade, vers 21h30, la vision d'un tel bateau m'est apparue un peu insolite. Il faisait pas mal de bruit, l'air d'y avoir de l'animation dessus. Mais il semblait lever l'ancre.
Au petit matin, lorsque les yeux encore pleins de sommeil, je suis sortie de ma cabine, le cheveux ébouriffé telle une sauvageonne (je suis bouclée), j'ai retrouvé ce drôle de bateau à la coque orange. C'est d'ailleurs lui qui m'a fait rentrer prendre mon appareil. Il y avait cette fabuleuse lumière du petit matin, celle qui me serre le coeur de bonheur, l'impression d'être seule au monde à contempler tant de merveilles! A ce moment là, mon coeur est tellement heureux que je pourrais pardonner à n'importe qui tout le mal que l'on m'a fait, je pourrai crier "Je suis heureuse", pleurer de bonheur...
Mais ce jour là, je me suis assise sur le rebord, l'appareil posé sur mes jambes nues et j'ai regardé, ressenti, profité, puisé presque religieusement cet instant magique.

10 commentaires:

Anonyme a dit…

Tellement sympa la description de tes états d'âme... Cet émerveillement que ton commentaire dégage est rafraichissant !
Merci Barbara ! C'est toujours un plaisir de te lire ...

barbara a dit…

merci l'anonyme... Lorsque je ressens ce bien être, j'aimerais pouvoir l'immortaliser d'une façon ou d'une autre. J'aimerais a travers mes photo retranscrire cet état dans lequel je me trouve, le partager, le communiquer. Je ne sais pas si j'y arrive. Je pense souvent a prendre un feuille et un crayon pour écrire ce que je ressens. A ce moment là, je sais que j'ai les mots pour ça, mais lorsque j'ai enfin le materiel, ma fougue m'a quitté et ce que je pourrais écrire alors n'a plus autant de spontanéité...
Mais j'aime m'exprimer que ce soit par l'écriture ou par la photo... Mes soupapes..... Mon besoin... Mon exutoire. Un faiblesse sans doute dirait Claudio ;-)
Reviens me lire quand tu veux.....

Barbara

Sar@h a dit…

C'est un navire "océanographique" du CNRS :
http://www.dt.insu.cnrs.fr/flottille/tethys.php

Voilà pourquoi, il mouillait là !

Sar@h a dit…

Oups, c'est la présence du "zodiac" sur la plage avant qui m'a interpellée. Voilà pourquoi, j'ai cherché, c'est aussi l'absence de chalut et de panneaux de chalut.

barbara a dit…

Sarah, tu es une mine d'or! Merci pour ces précisions! Notre référence en milieu marin!
Bonne soirée!

Jaca a dit…

Barbara...je ne veux pas te décevoir (!) mais ...l'anonyme c'était moi...Je réalise que mes doigts ont mal fonctionné...Excuse-me !
En tout cas, tout comme ton appareil en main, arrange-toi aussi pour avoir un petit calepin sous la main quand tu as envie de t'exprimer, et prendre des notes...Tu as raison : sur le vif, c'est toujours mieux...car "après" c'est parfois moins bien, la spontanéité n'étant plus là !
Amitié

barbara a dit…

Ma petite Jaca, il me semblait bien t'avoir reconnu... C'est vrai, je t'assure! Pas déçue du tout!
Tu de raison pour le calepin, j'y ai songé!

Bonne soirée

LP a dit…

Eh bien moi je vais vous dire que c'est une mine d'or cette Note et toute ses composantes, texte, photo, commentaires!
Décidemment la Baie de Villefranche un petit matin, c'est magique (je le sais pour l'avoir vue)
Merci Barbara pour ces émotions partagées.

LP a dit…

"toutes" avec un s avant de me faire gronder par La Dame...

Sar@h a dit…

En voyage, depuis quelques années, j'ai un cahier de travaux pratiques. Je peux y écrire, dessiner (avec des crayons de couleur aquarellables, coller des choses …