lundi 28 septembre 2009

ABNEGATION


Allo papa?
Pour toi, c'est quoi l'Abnégation. J'ai beau regarder la définition, je n'arrive pas à trouver une définition qui me convienne car c'est le thème de cette semaine.

Ah, alors Abnégation.. voyons ... tu sais, quand tu m'appelles un samedi à 14h et que depuis le début de la matinée, je me réjouis d'aller faire un tour à Nice chez l'aquariophile pour acheter ce fameux poisson qui me fait tant envie depuis longtemps et que toi tu me dis "Papa, tu fais quoi cet après-midi car nana a une intéro de math lundi et je suis incapable de lui expliquer" et que là je te dis "Bon, et bien, je passe à 15h ma chérie, y'a pas de problème".... et bien, tu vois, ça c'est de l'Abnégation!

Y'a pas plus clair, mais voyez-vous, prendre mon père en photo pour le mettre sur mon blog, même si j'y ai pensé et je lui en ai parlé (ça l'a fait sourire), je me suis dis qu'il y avait sûrement moins intime, moins personnel!
Je suis donc allée me promener au Sanctuaire de Notre Dame de l'Aghet. Un endroit où j'aime aller et ça faisait longtemps que je n'y avais plus mis les pieds.
J'y suis arrivée vers 17h30, aux belles heures.... une jolie série de photos que je vous présenterai cette semaine et celle-ci que je suis arrivée à voler. J'ai regretté mon manque de rapidité. Elles étaient toute une bande (Une bande de nones... imaginez!), une None's Band en réalité car elles me sont toutes passées devant avec leur instrument de musique. Elles s'en allaient répéter.
Après mon petit tour, je me suis laissée guider par le son de leurs instruments et de leurs chants mélodieux. Je me suis assise sur un muret, adossée au mur qui me séparait de la pièce où elles répétaient. La tête contre le mur, j'ai fermé les yeux, reçu les derniers rayons du soleil encore très doux sur mon visage. Un moment d'intense bonheur, mon appareil sur les genoux. Je me suis sentie comme en communion avec tout ce qui m'entourait. Un côté très mystique, moi qui suis athée....
Et puis, doucement, je me suis levée, et sur la pointe des pieds, comme si elles risquaient de m'entendre, je suis repartie.

C'est donc ici que j'ai pu prendre ma photo pour le thème de la semaine. Pour moi, c'était une évidence, le sacrifice au service de la foi.... Même si je n'y adhère pas...... Voilà le summum de l'Abnégation.

Et les autres participants, qu'en ont ils pensé d'un sujet aussi particulier?
La liste dans la colonne de droite!

16 commentaires:

framboisine a dit…

je n'entrerai pas dans le débat de la Vocation, mais je la crois tout de même très éloignée de l'abnégation, pour ce que j'ai pu en connaître de cceux que j'ai approchés, heureux, épanouis, bien loin d'avoir renoncé à quoi que ce soit, mais presque "égoïstes " dans leur bonheur.
Te dire que j'adhère est autre chose...

ta photo me renvoie à un texte dont je t'enverrai par mail le lien

Fanfan te souhaite une belle semaine,

barbara a dit…

On va dire que c'est ma vue de l'extérieur.....
Merci de ce point de vue en tous les cas!

Bonne journée Fanfan

Vu par Doume a dit…

quand je disais "biblique" ?!!
bon lundi Barbara
;-D

Claudio a dit…

MAIS C'EST TROP BEAU !!!
La photo est magnifique ! Illustration parfaite pour moi. J'ai trop parlé chez Louis-Paul pour m'étaler ici. Mais c'est du top niveau là.
Merci à ton papa pour vulgariser à ce point un mot. Un bon pédagogue reste un bon pédagogue. Toujours.
Voilà Abnégation a donné une balade, de l'émotion, des photos, un texte, de l'échange...
Voilà, il est beau ton Défi Barbara.
Bravo

(en passant : Soyons exigeant avec nous et aussi avec les autres et nous aurons toujours d'excellents résultats - il fallait oser pour proposer Abnégation ;-)

Godnat a dit…

Je ne sais pas si j'aurai le temps de voir tout le monde ces 2 premiers jours de la semaine, je commence par toi pendant que ma visiteuse dort.
J'aurai expliqué le mot comme ton père, et je voulais trouver une maman et plusieurs enfants, et si enceinte encore mieux ! J'ai bien souvent pratiqué l'abnégation au profit de mes fils ! Et même si c'est sans dépit ni sacrifice, j'appelle bien ça de l'abnégation.
Bravo pour ton idée. Et bonne semaine.

LP a dit…

Bon, voilà déjà 2 personnes qui se sont enrichi leur vocabulaire, déjà çà!
Ensuite, te "confesser" que je ne suis jamais allé à Laghet...
Enfin, comme Claudio pour la pédagogie paternelle.
Re enfin, une des notes les plus dures de l'existence de mon Blog, et au final, content d'avoir participé.
Le défi a eu "sa crise" pour mieux continuer sa route. Tu n'y est pas pour rien.

suzanne a dit…

Un très beau tableau ! :-)
L'occasion de réfléchir aussi au commentaire de Framboisine.

noelle a dit…

J'ai renoncé à ce mot difficile...

Tu sais nous faire partager tes émotions et très belle photo, bravo, défi réussi!

Bises

Joe Krapov a dit…

Faire de la musique avec les copines (chanter "Dominique nique nique" ?) ne me paraît pas relever du plus grand des sacrifices ! C'est même ce qui me plaît le plus en ce bas monde ! Mais le récit autour de cette photo est très joli et ce "transport de pupitre par une road manager insolite" est bien plaisant. Bonne semaine !

larkeo a dit…

D'habitude les bonnes sœurs ne sont pas ma tasse de thé mais celle ci est photographiée avec tant de tendresse que presque j'aurais envie de lui faire la bise. Quant à son abnégation je ne me prononce pas !
Bonne semaine Barbara !

Marie a dit…

Ta photo est paisible, on a l'impression de voir la dame marcher au ralenti. Même si je ne suis pas "religieuse", je crois que certaines sont sincères dans leur engagement.

joye a dit…

Abnégation ou égoïsme, c'est toujours la question que je me pose quand je vois une bonne soeur.

J'avais pensé moi aussi à une bonne soeur, mais personne ne s'habille comme cela chez moi. Et, encore, elles, même en jean et baskets, sont de plus en plus rarissimes.

Désolée que la mienne photo n'ait pas été digne d'un commentaire de toi cette semaine, Barbara. Tu vois donc que je sais de quoi je parle en disant égoïsme. ;-)

Pénéloop a dit…

Black and White
None
White and Black

Pénéloop

Didier a dit…

Bon, je ne peux pas m'en empêcher.
Alors je ne me prive pas : une religieuse comme dans un éclair, c'est chou et pas du tout tarte à la crème.
Bravo !

Anne-Ma a dit…

Lorsque j'ai lu le thème Abnégation, j'ai eu cette pensée de la religieuse. Je trouve que c'est une illustration qui colle bien à ce mot.

Bravo pour cette photo.

Françoise a dit…

Très belle photo, Barbara.
Et très chouette explication par ton père.
Oui, ce mot n'était pas évident à imager. Mais tu as encore une fois réussi parfaitement !
Bravo, Barbara.
Bonne fin de soirée à toi.
Gros bisous.