mercredi 7 octobre 2009

ST TROP'


Ce week end nous étions à Saint Topez. De chez nous, 1h30 de voiture et nous voilà propulsés dans un monde particulier. En réalité, ce monde m'indiffère totalement, ce monde des apparences, où toutes les pépettes (aussi belles soient elles, et dieu sait qu'elles le sont) se ressemblent sans parler de ces fashion victime masculins...Ce n'est pas pour ça que je vais à St Trop'
Non, lorsque nous allons à Saint Tropez, nous y allons pour voir de la famille qui vit à Cogolin et le soir nous faisons toujours une petite virée là bas, histoire de prendre un verre sur le port.
Nous aimons aussi y aller hors saison. La Place des Lices sous la pluie, de nuit a une atmosphère si particulière.
Ce week end donc, c'était "Les Voiles de Saint Tropez". Ce sont des voiliers de tous styles qui sont partis 15 jours avant de Monaco, puis passés à Cannes histoire de parader un peu.
Ce qui est beau, c'est de l'Esterel (la Corniche qui relie les Alpes Maritimes au Var) de voir tous ces bateaux, toutes voiles dehors se diriger vers Saint Tropez. Une année, nous l'avons vu par hasard. Quel beau hasard !
Ce week end, ils avaient déjà tous régaté, ils étaient bien sagement alignés sur le port, les anciens mélangés au ultras moderne. C'était franchement beau. Les cuivres et les chromes lustrés, les baouts lovés sur les pont de teck .. un régal pour les yeux.
Nous sommes arrivés le soir à l'heure de l'apéro. Direction un pub sur le quai où le cousin a ses connaissances. Tout le monde dehors, la bière sans modération, ambiance assez cosmopolite de marins de tous âges, des Dames et des Messieurs, des babas, des cool. J'y ai retrouvé l'ambiance que j'ai si bien connu il y a presque 20 ans en plein coeur du vieux Nice. Cette insouciance, ces regards qui se frôlent, des sourires qui s'esquissent, oeillades à la dérobade... J'ai passé cette soirée, comme si j'avais 20 ans, me suis laissée enivrer par cette douceur d'automne au rythme d'un groupe de musique très chouette. Un répertoire qui me plaisait. Couchée à 3h, comme une étudiante... Ca fait du bien des fois d'oublier que l'on a presque 40 piges!

7 commentaires:

Godnat a dit…

Jeunette !
Et tu ne nous les as pas photographiés ces beaux voiliers ?

suzanne a dit…

Presque 40 ! Mais tu es toute jeune ! Tu verras plus tard quand tu y re-penseras :-)

Marie a dit…

:-)

barbara a dit…

Merci pour ce sourire Marie ! ;-)

barbara a dit…

@ Godnat : Patience!
La jeunette prend tout son temps... surtout qu'elle va en avoir plus maintenant!

Françoise a dit…

40 piges !... mais tu es une jeunette, Barbara... ;-)

Et puis, tu sais, l'âge, c'est tout dans la tête !... Foi d'une quinquagénaire !... ;-)

Gros bisous, et bonne fine de soirée !

Pénéloop a dit…

Virée sur le port
Mon solex a des ratés
J'ai tout oublié...
pénéloop