jeudi 26 novembre 2009

INDE 1

Il y a ceux qui prennent l'avion comme si ils prenaient leur voiture tous les matins, et il y a moi. Moi, je conduits ma voiture, ce truc à 4 roues au sol, avec un volant dont je suis maître (normalement).... Ne me parlez pas de probabilité, de crash d'avion par rapport aux accidents de voitures, vous gaspilleriez votre salive pour rien.

Les quelques jours avant notre départ, j'ai bien laissé des instructions, aux uns et aux autres, au cas où, exaspéré certains, amusé les autres et les quelques inquiets restants ont essayé de me rassurer.

C'est donc vers 1h du matin que le vendredi soir/samedi matin, je me suis enfin endormie.
4h15, le réveil a sonné. Bon, c'était bien pour une bonne cause par ce qu'il faut être malade pour dormir si peux!

3 euphitose dans le cornet, un petit déjeuner avalé difficilement (à cette heure, mon organisme a du mal à accepter quoi que ce soit, habituellement, il dort!), c'est ma belle soeur qui a été désignée volontaire pour nous accompagner à l'aéroport.

5h30, aérogare 2, au "Kiss and Fuck" comme aime dire mon mari (au lieu du Kiss and Fly), nous embrassions Manon et la libérions enfin pour qu'elle puisse poursuivre sa nuit.

Zen, étonnamment zen! 2 valises, dont 1 qui avant même le départ menaçait d'exploser. Ce serait sûrement qu'un voyage aller pour elle!

Enregistrement des bagages. Décidément Euphitose est efficace!
6h25, la navette Air France quitte le tarmac niçois, direction la Capitale.
Un vol tranquille, j'ai respiré et tout s'est bien passé.





Arrivée à Paris. 2h30 à tuer. Mon bagage à main est mon sac à dos d'appareil photo, celui que j'ai eu 3 jours avant pour mon anniversaire. Il est super. Plus que sac à dos, il est sac bandoulière, large, pratique, d'où je peux dégainer mon Nikon en un clin d'oeil. Des poches partout.

On erre comme des âmes en peine en plein aéroport de Paris. Qu'une envie, dormir. On marche, on attend, Jo ne peux plus fumer et hésite à se coller un timbre. Il résistera.. non mais!

10H00, on commence à embarquer. Et hop, 1/4 de l'Exomil... Mon petit déj extra light est déjà loin et tandis que nous avançons sur la passerelle, je sens déjà les effets du médoc.... je me traîne. je ne ferrai pas long feu mais j'en reprends encore 1/4 au cas où il y aurait de la résistance.
Je découvre notre avion.... merde alors, la première fois que je voyage en long courrier sur Air France, ben suis déçue. Pas plus de place que dans la navette Nice Paris, pas d'écran individuel.... Je regarde leur magazine, le programme ciné me plaisait pourtant, un film qui n'est plus à l'affiche était projeté mais pas dans cet appareil. De toutes façons, j'aurais pu avoir n'importe quoi comme film, la seule chose dont je me souviens, c'est l'accélération de l'appareil, les roues qui décollent du sol, un peu le tremblement de la poussée vers le haut (ah! C'est elle que je n'aime pas, avant la stabilisation).. et puis plus rien! Je me souviens avoir ouvert les yeux. Jo à côté de moi, la bouche entrouverte dort bruyamment. Je lui donne un coup de coude qui le fait sursauter. "Ferme la bouche, tu ronfles". Juste le temps de se recouvrir le visage de la capuche de son sweet et le voilà repartit (et moi aussi), dans les bras de Morphée.
Le repas qui arrivera plus tard sera indien, on nous met déjà dans le bain. Pas mauvais. Le dessert, excellent! Une sorte de riz au lait parfumée à la cardamome, avec des petites amandes et pistaches.
Je vous passe tout le vol, qui s'est au final bien passé. J'ai bouquiné des revues techniques de photos.

23h30, heure locale (+4h30) l'avion touche enfin le sol Indien! NAMASTE!
Je suis en vie et j'ai le sourire.... tout s'annonce bien.
Les formalités pour la sortie de l'aéroport sont longues. Ca y'est les vrais indiens sont là, ceux avec le turban, le sari, la barbe, le point sur le front, la peau foncée....

On récupère nos valises et avançons vers la sortie.
Je suis au festival de Cannes, une longue allée avec des barrières derrière lesquelles des gens tiennent des pancartes. Jo regarde à droite et moi à gauche en faisant rouler notre valise. On arrive presque au bout quand soudain Jo me crie "Je crois que je l'ai : Mme Barbara".
Un petit bonhomme un peu dégarni, visage tout rond et large sourire nous accueil! Namaste, Welcome.... Il me prend ma valise et nous demande de le suivre.

Nous traversons le couloir qui nous sépare du parking. Des gens y dorment, des enfants surtout. Bienvenue en Inde!
Dehors, l'atmosphère est particulière, un espèce de brouillard feutre les lumières des réverbères. Il fait bon, 22-23 degrés, sec.



Notre Tata Indigo nous attend, blanche, propre avec son grand coffre. Nous nous y installons et Gian, notre chauffeur nous annonce que l'on en a à peu près pour 1H de route pour rejoindre notre hôtel.
Le voyage commence dès maintenant. Incroyable la circulation qu'il y a à plus d'1h du mat' ! 14 millions d'habitants, c'est pas rien!
Les vaches apparaissent de partout en bordure de route, pourtant nous sommes en ville, des charrettes, tirées par des ânes ou des chevaux.... INCREDIBLE INDIA! Et des gens qui dorment à même le sol. On nous avait prévenu. Mais ça fait quand même quelque chose.

Arrivée enfin dans notre quartier. Ruelle étroite, façade décrépies, des fils électriques partout entre les bâtiments et notre hôtel, éclairé comme un sapin de Noël.
Gian sort les valises du coffre pendant que nous, nez en l'air on n'en revient toujours pas. Nos bagages sont emportées par un type de l'hôtel.
On rentre dans le hall. Whaou, un côté très babacool avec des coussins et tables basses. L'hôtel semble en travaux mais un charme fou.



Le rendez vous est pris pour demain, 10h.
On nous montre notre chambre. Une lourde porte travaillée avec un cadenas qui nous fait marrer mais que l'on retrouvera sur toutes les portes des hôtels. Elle est sympa avec son ambiance rose.
Il est plus de 2h, mais nous voilà montés sur le toit pour prendre notre premier verre en Inde.
Tchin, à la notre!

Suite Jour 2





15 commentaires:

Claudio a dit…

Si tes billets suivants sont comme celui-ci, on va se régaler. Le récit est très drôle.
J'ai adoré "Madame Barbara"
Cette forme de journal d'un voyage me va bien.

Une question : Demain, nous sommes invités à dîner chez des amis. Il parait qu'on mange indien. Tu crois qu'on va être malades ?

LP a dit…

Et c'est parti, démarrage classique par le début, pas de flash-back, bref du sérieux, de l'humour et un bon dosage texte photos.
Moi demain, je mange pas indien mais j'irais bien m'allonger sur les coussins!

Didier a dit…

On y est ;-)
Bien aimé la capuche.

barbara a dit…

Merci les gars! Me suis bien remise dans le bain en écrivant. On verra ce que donne la suite. Tout a l'heure une heure a perdre, j'étais a la Fnac . J'ai feuilletté des livres de photos, et toujours l'Inde qui revient avec ses portraits ses scènes de rue, ses paysages. Le cœur qui se serre, l'envie réelle d'y retourner mais plus longtemps. Faire toutes ces photos pas faites, capter ces moments précieux....
@ Claudio: malade? Tu nous diras?;-)
@ LP: ce soir Bernard n'était pas la. J'avais préparé la pièce et voulais aller le saluer.

Françoise a dit…

Et c'est parti !
Raconte nous tout, Barbara, tout ! Tu nous fais rêver déjà... sourire.
Gros bisous à toi, ma belle.

47 a dit…

Grâce à ton récit, l'arrivée en Inde, même en passagère virtuelle et clandestine, est très impressionnante ... on est vraiment dans l'ailleurs tout de suite ... je ne pensais pas en devenant défifoteuse m'en aller aussi loin ;-)))

Marie a dit…

Pincement au coeur pour les gens par terre, les enfants en particulier... Moi, c'est entre autre ce qui m'inquiète, dans l'idée de faire un voyage à l'étranger.

Sinon, j'adore la chambre rose !

A part ça, je trouve ce premier épisode bien sympa... On a envie de s'installer et d'écouter le reste du récit de voyage !

Merci pour ce partage !

Petitjean a dit…

merci Barbara et merci aussi a Jo, faites nous rever, faites nous voyager.
Ca commence tres fort, j'aime bien ton Nikon..t'es équipée comment, qu'a tu emmené comme objectifs.
Montre nous les enfants, les vaches, la rue, la vie quoi!

noelle a dit…

Envie de continuer à rêver....merci Barbara, j'attends la suite...

Bisous

Bonne journée

Jaca a dit…

Bravo Barbara ! C'est merveilleux...MERCI ! ...

véro a dit…

alors là, je suis verte. je ne savais pas que tu devais aller toi aussi en Inde ! bref, toi tu y es allée au moins ! (soupirs)je voulais me consoler avec les photos que m'a rapporté ma mère. je crois que je vais suivre de près tes posts qui, s'ils sont tous de cette qualité, me promettent de bons moments. Merci, merci, merci.

Jerry OX a dit…

wouah ! quel billet !! le récit de ton voyage et ses illustrations sont superbes et donnent envie de te suivre !! j'ai beaucoup aimé ce que tu écris sur l'avion et l'automobile !!

belle nuitée Barbara !

Carnet de voyage a dit…

Merci de nous faire partager votre voyage. Ca donne envie de partir ;)

Anonyme a dit…

Bonjour, s'il vous plait j'aurais voulu savoir par quel biais vous étiez partie en inde (agence de voyage, offre sur internet,...??) j'espère partir en inde et je cherche des bons plans

barbara a dit…

Bonjour Anonyme,
L'Inde est un pays merveilleux, mais on ne l'appréhende pas comme n'importe comme pays, il faut le préparer un minium où être un minimum assisté. CA a été notre cas. C'est Maharaja Driver qui a été notre organisateur
http://www.maharajahdriver.com/
La patrone est une varoise donc française ce qui simplifie les échanges.
Si vous voulez m'écrire en privé, je vous donnerai plus de renseignements sur les prix et ce que nous avons fait pour ce forfait.
Mais je peux vous assurer du sérieux de cette organisation sans faille pour nous, des conditions exceptionnelles, un prix très doux pour ce quui nous a été proposé et un stress minimum tout en gardant beaucoup de liberté. Les conseils de Béatrice, la responsables ont été très judicieux et nous ont permis d'éviter des km. Elle a privilégié certaines villes au détriment d'autre par soucis de faisabilité. Nous pouvions faire plus, mais nous aurions passé encore plus de temps en voiture, ce qui était déjà beaucoup.
N'hésitez donc pas à les contacter de la part de Barbara qui était partie en novembre 2009 (bon, je sais pas si elle va se rappeler) ou à me contacter pour de plus amples infos sur le prix et le circuit exact.
A plaisir...

Barbara