mardi 27 juillet 2010

NICE : juste le plaisir d'une balade en fin d'après midi





Après Avignon, nous voilà revenus à Nice.
Appareil en bandoulière à scruter les alentours telle une fouine à l'affût! J'adore ce mode qui pour moi s'apparente au farniente, en mieux! Car il me relax plus que tout en cette période où ça fait belle lurette que je ne cours plus. Je laisse ça à ceux qui ont le courage de se lever très tôt ou d'aller courir la nuit tombée, ou encore aux grand malades qui font leur sortie quotidienne entre midi et deux.
Vendredi, un vent incroyable une clarté de l'air, une mer turquoise. sachez que toutes les photos de cette série n'ont pas été retouchées, que les couleurs sont les originales... faut le préciser car la mer était incroyablement bleu ce jour..Bleus pardon! Des bleus en dégradés, en strates... splendide!
Le vent était tellement fort, que les fontaines de la place Masséna étaient chahutées. Impossible de s'approcher trop près sans se recevoir des embruns de fontaines.... en tous cas, les gens avaient trouvé l'endroit idéal pour se rafraîchir.. allongés dans les pelouses aux abords, à se faire brumiser par ce temps extrêmement chaud, réchauffé par ce souffle brûlant, comme venu du sud.

9 commentaires:

Françoise a dit…

Elles sont toutes belles, mais j'ai une préférence pour la dernière ;-)
Belle journée à toi, Barbara.
Gros bisous.

Claudio a dit…

C'est dangereux d'arrêter les antidépresseurs, heu... pardon... la course à pied, d'un seul coup.
Pas besoin d'être si courageux pour aller courir en ce moment. Entre 8h et 9h c'est tout à fait jouable, si on prend bien soin de s'hydrater. Les fontaines des villes et les douches des plages aident aussi à mouiller la casquette et rafraichir les jambes.
Sinon belle baLade photographique.

barbara a dit…

Oui mais entre 8h et 9h, certains travaillent

Claudio a dit…

Tu as raison Barbara. Certains n'ont pas, ou pas encore, le loisir de choisir leurs horaires ou leur activité.
Dans ce cas, on trouve toujours des solutions. Je me suis laissé dire "qu'entre 08h et 09h" ça existe aussi le week-end. mais c'est à vérifier, les gens sont tellement mauvaises langues ;-)

barbara a dit…

Mais tu sais quand on sort tard le soir, s'encanailler, s'amuser, se détendre dans des futilités sans nom, on a du mal à se lever....
Et généralement on réserve ça aux WE!

Claudio a dit…

Non, je ne sais pas. Je ne peux pas pas savoir en fait.
En tout cas, ce qu'il en ressort, c'est qu'on a toujours le choix. L'important c'est de le faire... en conscience et d'accepter de payer le prix de celui-ci... un jour ou l'autre.

barbara a dit…

Bien le bonjour à Madame.

barbara a dit…

Effectivement il y a toujours un prix a payer pour nos actes...

Claudio a dit…

1. C'est déjà fait.

2. L'important est de le savoir. Et tu le sais. Donc tout va bien.