samedi 12 novembre 2011

INDE 4

Il est 6h15, je suis réveillée à cause du bruit des chambres d'à côté et ce lit qui grince.
Ca dort profondément à côté de moi. Et j'aime ces moments de calme et de solitude. Quand ces moments ne sont qu'à moi. Je m'habille rapidement, prends mon appareil et monte sur le toit du fort. Pour rien au monde je ne voudrais louper ces lumières que l'on ne peut capter quà certaines heures. mes préférées avec celles de la tombée du jour.
La température est un peu fraîche, juste ce qu'il faut. La vue de tout là haut est imprenable à 36O degrés. Le jour se lève à peine, la plaine est brumeuse et le village en contre bas se réveille doucement, comme moi. Le chant du coq, des voix d'enfants, déjà. De belles perruches vertes volettent autour du fort pour se poser sur les murets. Et puis des écureuils aussi. J'observe avec amusement cette cohabitation inhabituelle. Je prends quelques photos. le ciel se teinte de rose.
Puis, comme je ne suis pas vaillante, je retourne poursuivre ma nuit, jusqu'à 8h30.
Le petit déjeuner se prend sur le top du top du fort. Des sets de table en papier à même le mur face au paysages, de vielles chaises de métal rouillé. Merveilleux moments. 3 hommes en turban à notre service. Ils sont beaux.
Une douche, froide, comme la veille et nous rejoignons notre guide devant le fort. Il nous conduit au village que nous voyions en bas. Visiblement le village n'est pas touristique, les enfants viennent à notre rencontre, essayent de nous parler par des gestes, nous demandent des photos, les prendre en photos, en n'omettant pas de nous demander quelques roupies que nous refusons de donner.
On se croirait revenus plusieurs décennies en arrière. Les garçons en uniforme.
Le fort vu d'en bas et de jour est vraiment très impressionnant.














Nous partons en direction de Jaïpur, la ville Rose. En chemin, arrêt au Monkey Temple. On ne peut pas dire que c'est en ruine puisque c'est encore debout, que les fresques sont encore superbes, mais le lieux a été abandonné aux singes. Il y en a partout.
Nous déambulons dans ces bâtiments qui furent jadis de vraies merveilles. Nous sommes bien évidement abordés par des jeunes qui veulent nous servir de guide. Mais nous ferons la découverte par nous même. Nous progressons jusqu'au bassin d'eau sacrée où des femmes habillées se lavent et des enfants barbotent. Une vache dans les escaliers nous regarde de son air bovin. Une vieille femme veut nous faire prendre une photo avec son serpent. Nous refusons. De tout en haut le site est vraiment superbe. Cette successions de bâtiments….














Nous arrivons à Jaïpur. La ville grouille, bruyante, vivante. Nous passons prendre rendez vous pour notre massage, puis direction notre hôtel.
Différent du fort, il est aussi très beau. Le plafond de notre chambre en coffrage de bois, est tout décoré.
Direction un restau, dans un jardin. Ce que j'ai dans mon assiette est étonnamment flou, sauce à la menthe, mais un vrai délice!
Direction Main road. Notre guide nous conduit dans une fabrique de bijoux. C'est très cher et en plus, ça ne nous intéresse pas. Il tente avec la fabrique de textile. Nous assistons à l'impressions des tissus. Photos, évidement. J'achète un Punjabi bleu : une longue tunique et un pantalon large.
C'est l'heure de notre massage. On nous sépare, nous enduit de la tête aux pieds d'une huile parfumée. C'est agréable et reposant. Après toutes ces heures de voiture, c'est bien délassant.
Nous rentrons à notre hôtel pour une douche méritée. L'huile est tenace, mais la peau reste douce!






J'enfile mon punjabi, et vers 19h, nous nous retrouvons sur le toit de l'hôtel pour l'apéro. Les odeurs de nourritures emplissent l'atmosphère. Il fait bon. Le cadre sur les toit est vraiment très joli. comme on peut trouver joli tout ce qui nous dépayse. Certains trouveront sans doute tout ça délabré, mais j'aime ce fouillis qui règne sur les terrasses.
A 20h, le taxi nous récupère. Il me regarde avec un grand sourire et me dit, un peu gêné "Vous êtes très belle", sous entendu que ma tenue indienne me va bien. Il nous emmène au restaurant. Il est rempli de touristes comme nous. Mais c'est très bon. Nous nous installons devant les baies d'où nous pouvons observer la vie nocturne de cette grande ville grouillante.
Les vaches font les poubelles. Et malgré leur immunité, un homme à la baguette les empêche tant bien que mal de mettre encore plus de bazars dans les rues déjà encombrées de détritus.
Elles se partagent le travaillent avec les chiens errants qui eux, sont moins bien traités. On leur donne du bâton, des coups de pieds. Quelle vie de chien! Des hommes urines contre le mur, dans l'indifférence la plus totale. Décidément, j'aime ce foutoir!
Nous négocions 2 très belles marionnettes qui feront plaisir à coup sur à notre fille.
Le repas terminé, nous regagnons tranquillement en taxi notre hôtel.
Les rues se vident peu à peu de leurs voitures. Les Klaxons incessants se calment aussi.
Des personnes dorment à même le sol dans cette crasse urbaine.
Ce fut encore une journée fabuleuse; mais ce n'est que le début.






Nous ne savons pas encore que la totalité de notre voyage sera fait de moments aussi merveilleux, sans aucun problème.

Suite Jour 5

3 commentaires:

Gine a dit…

Très belles photos pour une journée magique ! J'y reviendrai, quand le ciel sera trop gris ... Merci !

Françoise a dit…

Je te suis, Barbara, je te suis et je te lis, tout en admirant toutes ces belles photos. :-)
Gros bisous.

yves a dit…

Tu as du t'éclater à faire ces photos car à voir tes clichés tu as du avoir envie de tout garder, les personnages, les monuments, les paysages...
superbe.