dimanche 13 novembre 2011

INDE 6

Cette nuit j'ai cauchemardé.
Réveillés à 8h15, le temps est pouri. Il fait gris et cette foi-ci, contrairement à hier, le crachin est plus pénétrant, plus frais, plus humide, bref une vraie pluie et elle restera toute la journée. Je fais la moue, je n'aime pas ce temps. 2h30 de route pour rejoindre le fort de Roopangarh .
Et oui, ici, tous les sites merveilleux que nous allons découvrir se méritent. Des routes assez dangereuses à cause de la conduite des Indiens. 50 km/h, heureusement, ça réduit les risques!
Nous arrivons enfin au Fort, toujours sous la pluie. Ce fort du 16eme a quelque chose d'impressionnant. Il est imposant, immense.
Situé au dessus d'un petit village tranquille, nous savons en arrivant qu'il fera partie d'un de nos préférés.
Nous sommes visiblement les seuls. On nous fait du coup choisir notre chambre. Nous hésitons entre deux, j'aurais opté pour celle du bas avec sa grande terrasse et son charme, mais c'est Jo qui va décider de celle du haut avec ses facilement 80m2, sa loggia avec moustiquaire et sa salle de bain de 25m2. Avec une baignoire, s'il vous plaît!
Nous donnons sur l'avant, des écureuils courent partout, des Paons déambulent tranquillement en dessous. Je ne regrette pas son choix.












Nous partons manger dans une salle immense dont le plafond est bien à 12m de haut. Des portraits nichés dans des alcôves ornent les murs autours.
Nous commandons nos repas, mais je pense que notre accent n'est pas terrible car en guise de Paneer (Fromage dans une sauce), c'est du riz et des frites qui nous arrivent. Ca nous fait rire, on s'en fout, nous sommes en vacances dans un endroit somptueux avec des gens prévenants qui feraient tout pour nous être agréable.
On va nous proposer de faire le tout du proprio. Ca vaut le coup! Nous visitons la Queen Suite. Une merveille, pour rien du tout comparé à nos hôtels occidentaux. Nous resterons simples!

Ca nous démanger d'aller se balader dans le village, mais il pleut. Nous profitons pour nous reposer, bouquiner dans notre chambre. Un peu de TV aussi. Notre curiosité est plus forte. Nous empruntons 2 parapluies et nous voilà partis à la découverte du village. Il est simple, pas très grand, les cochons dans les rues renversent les poubelles et courent partout. Les poules nous coupent le passage. Les enfant nous sourient. "Hello!". Les maisons sont colorées et ça fait du bien, ça contraste avec la grisaille de la pluie. On nous demande d'où l'on vient, ils sont curieux, mais je ne crois pas vraiment que nous nous comprenons.
Nous remontons avant qu'il ne fasse trop nuit car ici, les rues ne sont pas éclairées et il est difficile de se repérer. Nous ne voulons pas nous perdre.








Avant le dîner, je vais m'installer dans la balancelle, sans doute jadis un lit pour bébé, et regarder les photos prises.
20h, nous allons manger. Toujours les seuls dans cette pièce immense. On nous propose de nous installer chacun à une extrémité de la table, mais même si cette idée nous amuse, nous préférons partager notre repas!
Nous commandons des Thalis : c'est le repas typique avec plusieurs petites coupelles dans un grand plat,. Un thali se compose généralement de riz blanc et/ou de pain (naan, chapati, paratha, puri...), de chutney, de dal (bouillie de lentilles), de raita ou curd (yaourt avec menthe ou légumes hachés), de légumes en sauce, de viande ou de poisson (pour les thalis non végétariens), de condiments (piment, pickle, menthe, coriandre) et d'un dessert souvent très sucré (boule de farine au sirop, beignet, yaourt). (source internet pour la composition).
Est-ce a cause de la pluie mais plusieurs fois dans la soirée, le Groupe électrogène qui alimente le fort va s'arrêter, nous plongeant régulièrement dans la pénombre, mais la salle à manger est équipée de bougies, notre chambre aussi. Tout ça pour nous rappeler que cet endroit est tout à fait romantique.
22h30, il est largement temps de dormir, une nouvelle aventure nous a attend demain.

Suite Jour 7

Aucun commentaire: