mercredi 16 novembre 2011

INDE 8

J'ai passé la nuit à me réveiller, l'hôtel est certes magnifique, mais la gare et ses trains qui klaxonnent (même eux) sont vraiment tout proche du mur d'enceinte. J'ai pourtant l'habitude du train, j'habite à côté, mais là, à l'autre bout du monde, c'est pas pareil.
A 6h15, je fini par me lever. La curiosité de voir le jour se lever est toujours une motivation pour moi, capter les lumières matinales… Je monte sur les remparts, mais c'est brumeux, pas terrible. je retourne me coucher jusqu'à 8h15.
J'ai mal à la tête. J'espère que ça va passer.
Petit déjeuner puis direction Jodhpur, la ville bleue pour la visite du fort de Meranghar.
Jolie balade de 2 heures dans ce fort. L'audio guide est une fois de plus bien pratique. La vue sur les toits bleus est splendide.
Notre guide nous propose de visiter le jaswant thada, cénotaphe de marbre blanc finement ciselé, construit en 1899 à la mémoire du maharadja Jaswant Singh. C'est le lieu de crémation des familles royales. Situé sur une colline, il surplombe la ville. Reposant et impressionnant. C'est un très bel endroit. En plus le temps semble enfin réellement se lever.
Nous retournons manger au même endroit qu'hier, où les Naan sont à tomber.
Visite ensuite du Umaid Bhawan palace et de son musée.















En route pour notre hôtel, en plein centre de Jodphur, nous nous arrêtons dans un magasin pour acheter thé et épices.
C'est un bordel sans nom, ça grouille de monde dans les rues, nous sommes en fin d'après midi et je trépigne de voir ces jolies lumières que j'affectionne tant me passer sous le nez tandis que nous sommes dans ces magasins et que des vendeurs un peu trop insistant veulent nous vendre la moitié de leur échoppe tout en nous faisant gouter des thés délicatement parfumés.
Nos achats faits, nous allons à notre hôtel. Idéalement placé, il est à côté du marché que nous découvrirons plus tard. Notre chambre donne sur un "Lac", enfin, un bassin avec une fontaine, des canards et des cygnes y barbotent joyeusement sous l'oeil que peu intéressé des vaches maigres.
Les odeurs qui remontent de cette eau sont assez insupportables.
Ce n'est pas le plus bel hôtel que nous ayons fait même si la chambre est spacieuse, mais ce qui nous importe depuis le début c'est sa propreté et pour celui ci, sa situation.






Nous partons découvrir le marché. A présent il fait nuit. Il faut passer une grande porte, nous nous repérons à la tour et son horloge. Il ne faudrait pas se perdre. Nous avons pris l'habitude de toujours partir avec une carte de l'hôtel, au cas où nous serions perdus!
Ce Marché est fantastique, les odeurs nous sautent au nez, de nourriture, d'épices et puis d'Inde. Des couleurs, du bruit, de la vie. Ca mijote dans des casseroles fumantes, les vaches se risquent à chaparder des légumes sur les étales, mais sont vite rappelées à l'ordre par les vendeurs. Je n'en fini plus de prendre des photos tant c'est beau et vivant! Après quelques achats, nous retournons à notre chambre pour une douche bien méritée. C'est fou comme après une journée passée ici, on peut se sentir crasseux, poussiéreux. Et à mon avis, ce n'est pas qu'une idée!
Nous mangerons à l'hôtel, car le restau est sur le toit, avec une jolie vue sur le fort éclairé. Par contre nous ne voyons pas ce que nous mangeons, il fait trop noir. C'est peut être mieux ainsi car c'est franchement pas terrible. Nous engageons la conversation avec des suisses à côté de nous. C'est tellement pas terrible qu'en plein mieux du repas il me faut abandonner mon mari.. J'ai des crampes d'estomacs horribles. Je me console : c'est bien un moindre mal avec un repas si pas bon!
ce soir je m'endormirai avec les boules quies. C'est vraiment très bruyant.

Suite Jour 9











Aucun commentaire: